Moteur de recherche : Google chute encore

Le plus dur c'est pas la chute, c'est l'atterrissage

Comme énoncé le mois dernier, c’est maintenant confirmé : le moteur de recherche Google a encore chuté en août. Celle-ci est moins lourde que le mois précédent, mais elle se consolide. Le moteur de recherche a subi une lourde perte pendant l’été en France. De son côté, le moteur Bing de Microsoft continue son ascension et Qwant se cherche toujours…

google analytics - Moteur de recherche : Google chute encore

Google Search en difficulté

Si l’on se base sur les 10 dernières années, Google a régné (et règne encore) en maître absolu de la recherche sur le Web. En France, la firme de Mountain View est utilisée pour 93 à 96% des recherches. Encore en juin dernier, Bing arrivait à la deuxième place avec seulement 3% et suivit par Yahoo! avec environ 1,4%. Jusqu’ici, tout allait très bien pour Google… Toutefois, les choses ont changé à partir de juillet. Une première dans l’histoire de Google.

Un été pénible

Entre juin et juillet 2019, Google est passé de 94,2% à 86,2% sur l’ensemble des recherches (ordinateur, tablette et smartphone) en France. Une baisse historique de 8 points en part de marché. Pire encore, le moteur de recherche perd plus de 15 points sur smartphone. En août, Google a continué sa chute, mais en douceur (atterrissage ?). Google détient maintenant 84,74% de part de marché en recherche globale en France.

Global search engine FR monthly 201901 201908 - Moteur de recherche : Google chute encore

Sur ordinateur, il y a peu de changement et Google perd 1,66 point depuis le début de l’année avec 89,04%. C’est sous la barre des 90%, mais pas de quoi en faire un fromage. Sur tablette, il détient toujours 95,79%.

Mobile Search engine FR monthly 201808 201908 - Moteur de recherche : Google chute encore

Sur mobile, les changements sont plus importants. Comme indiqué plus haut, Google a perdu 15,71 points en juillet et 1,5 point de plus en août. En 2 mois, Google a donc perdu 17,21 points et détient maintenant 80,75% en part de marché sur la recherche en France sur mobile. Cela reste toujours au-dessus des 80% et la France est un petit pays (d’irréductibles).

Bing profite de la situation

Il faut relativiser, Google reste le leader incontesté de la recherche… y compris en France. Un acteur a profité de cette situation. Il semble que les Français se soient redirigés vers un autre poids lourd bien connu : Microsoft. En effet, fin août 2019 Bing détient 17,12% de part de marché sur mobile contre 0,85% en juin de la même année.

Changement de navigateur ou de moteur de recherche

Cela pose plusieurs questions : Les Français n’aiment plus Google ? Est-ce une prise de conscience des enjeux de la protection des données en France et en Europe ? La raison, nous l’avions abordé dans notre précédent article et cela semble se confirmer. En mars 2019, Google a annoncé plusieurs grands changements à venir… notamment pour satisfaire la Commission européenne. Depuis juin, certains utilisateurs Android ont vu apparaître une popup au lancement du Play Store. Il leur est demandé  de choisir son moteur de recherche favori, ainsi que son navigateur par défaut.

android choice app - Moteur de recherche : Google chute encore

Y’aurait-il un lien ? C’est indéniable. Est-ce que la chute de Google va continuer ? Rien n’est moins sûr.

Quel moteur de recherche utilisez-vous ? Avez-vous changé votre navigateur par défaut sur votre téléphone ? Laissez un commentaire…

source

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.