NAS – Ma configuration matérielle Synology DS918+ (partie 1)

Vous êtes nombreux à m’interroger sur la configuration que j’ai mise en place à mon domicile. Je ne sais pas si je suis le bon exemple à suivre. Je dispose de plusieurs NAS qui me servent principalement pour les articles et tutos. Mon NAS principal, celui-ci que la famille utilise au quotidien, c’est un Synology DS918+. Je vous propose de découvrir la configuration matérielle mise en place.

confiugration nas - NAS - Ma configuration matérielle Synology DS918+ (partie 1)

NAS à la maison

3 NAS sont configurés et opérationnels. Ils me servent à la rédaction des articles, tests, tutos… mais aussi à aider et guider les membres du forum. Il y a 1 NAS principal à la maison : le DS918+. Toute la petite famille (4 personnes) l’utilise, sans forcément le savoir. Une fois configuré, un NAS doit se faire oublier. Ce n’est pas l’objet de l’article, mais nous pourrons y revenir ultérieurement. Aujourd’hui, nous allons parler essentiellement du matériel. Je n’aborderai pas ici le switch et onduleur qui sont (eux aussi) importants dans l’installation.

Synology DS918+

Depuis fin 2017, je possède un Synology DS918+. Le NAS, c’est le hub, le concentrateur de toutes les données de la famille. On y retrouve des documents importants, des photos et vidéos de famille, de la musique dématérialisée, des images ISO et un entassement d’autres fichiers… 😉 À cela s’ajoutent bien sûr les sauvegardes des ordinateurs, la sauvegarde des sites Web (rapatriement quotidien), la sauvegarde des photos prises avec nos smartphones. C’est bien sûr le partage réseau qui est le plus sollicité au quotidien. Ensuite, il y a également les applications : Download Station, Antivirus, Drive, Office, Photo Station, Audio Station, Hyper Backup, Docker, Virtual Machine… Le DS918+ est polyvalent et son processeur offre de nombreuses possibilités. C’est un des meilleurs NAS du marché. Il dispose de 4 emplacements pour disques durs et il est possible d’y ajouter une unité d’expansion avec 5 emplacements supplémentaires : DX517.

WD Red

À l’intérieur, j’ai installé 4 disques durs WD Red (2* 3To et 2*  4To). Pourquoi ces disques durs ? En fait, ils ont été achetés au gré des promotions et ils ne sont pas récents. Les WD Red 3 To ont près de 7 ans. Je pense sincèrement que des disques IronWolf feraient également très bien l’affaire. Les disques sont configurés pour faire un groupe de stockage unique en SHR (Synology Hybrid Raid). Le volume est formaté en Btrfs afin de profiter de toutes les possibilités offertes par le NAS. Je dispose ainsi d’une capacité totale de 8,72 To. Je pense prochainement changer 2 disques durs. La raison : le volume se remplit à vue d’œil mois après mois malgré un nettoyage régulier.

Crucial 4 Go

Comme je suis un gros consommateur de ressources, à titre personnel, mais aussi pour Cachem, j’ai donc augmenté la mémoire vive (RAM) du NAS. Pour rappel, le DS918+ dispose de 4Go par défaut et elle est extensible. À l’origine, je voulais atteindre le maximum possible pour ce boîtier avec 16 Go (lire mon article). Pour des raisons de coût, j’ai réduit la voilure et j’ai actuellement 8 Go. J’ai ajouté une barrette Crucial 4Go à la configuration standard, pour être plus à l’aise dans mes tests. Sincèrement, je pense que les 4Go d’origine sont suffisants pour de nombreux utilisateurs.

Samsung 970 EVO

Plus récemment, j’ai ajouté 2* SSD NVMe Samsung 970 EVO de 250 Go pour le cache en lecture et écriture (lire mon article). Ils permettent d’accélérer les accès et le nombre d’entrées/sorties par seconde. Comme indiqué précédemment, nous utilisons beaucoup le NAS au quotidien. C’est principalement pour du partage réseau et de la sauvegarde. Toutefois, le NAS permet aussi de faire tourner des conteneurs Dockers que j’apprécie particulièrement, mais aussi des machines virtuelles grâce à Virtual Machine. Il faut bien avouer que ces derniers sont assez gourmands en ressource (processeur et mémoire), mais aussi au niveau des accès disques. Contrairement à Docker, j’utilise ponctuellement Virtual Machine. Les SSD apportent un gain, c’est indéniable, mais ce n’est pas non plus une révolution. Le cache SSD est utilisé et le système reste très réactif même lorsqu’il est très sollicité. Cet investissement (SSD) est réservé aux plus experts d’entre nous et aux entreprises.

Conclusion

Voilà, vous connaissez ma configuration NAS à la maison. Je suis très satisfait du DS918+. Il tourne quasiment 24h/24 et répond à des besoins différents suivant les membres de la famille. Ma configuration est assez musclée et elle ne conviendra pas à tout le monde. Mon objectif est de tirer parti au maximum des capacités offertes par le DS918+. Je ne regrette pas les investissements. Le NAS remplit ses fonctions de base (stockage, partage et sécurisation) et bien plus encore. Toutefois, un NAS a un coût, c’est un investissement important et il faut bien prendre le temps de la réflexion… mais quel plaisir au quotidien. Je me demande encore comment je pouvais faire avant.

N’hésitez pas à partager, vous aussi, votre configuration en commentaire 😉

 

Cet article contient des liens affiliés.

  1. Bonjour,
    merci pour cet article .
    J’ai une question sur les NAS.
    On voit que de plus en plus les ransomwares s’attaquent aux partages réseaux en premier , car cela se « voit » moins vite ..
    Je suis bien protégé (antivirus,VM pour aller sur des sites sensibles)…
    Mais je souhaite connaitre votre avis pour gérer mon Synology …
    La question comment faire sur PC pour etre en standard en lecture sur le NAS et pour passer de temps en temps en écriture sur le NAS pour des actions tres specifiques ..
    Peut etre faut-il que j’ouvre un repertoire tampon où les droits sont lecture/ecriture sur le NAS ?

    Merci d’avance !!

    1. Tu peux utiliser un utilisateur avec des droits en lecture sur ton PC et ton explorateur. Quand tu voudras avoir accès en écriture, tu pourras le faire via DSM.

    2. Bonjour,
      J ai la meme machine.
      J esperai un article ou la configuration logicielle serait detaillée. Serait ce possible ?

      1. Il faut m’en dire un peu plus… De quelle configuration parles-tu ?
        Le NAS est configuré en adresse IP fixe et celle-ci est réservée sur le routeur (serveur DHCP). J’ai plusieurs dossiers partagés (avec corbeille activée sur la plupart), plusieurs utilisateurs avec chacun des droits spécifiques sur les dossiers et applications. Je fais un scan complet avec l’antivirus du NAS 1 fois par semaine. Les corbeilles des dossiers sont vidées 1 fois par semaine également, sauf pour les fichiers qui ont moins de 4 jours.
        Ensuite, il y a des applications mais c’est très spécifique.

        N’hésite pas à détailler ce que tu souhaiterais y voir 😉

        1. « Les corbeilles des dossiers sont vidées 1 fois par semaine également, sauf pour les fichiers qui ont moins de 4 jours. »
          Pourrais tu détailler comment tu as fait stp ? Merci beaucoup ! ?

    3. Pour ma part,
      – je n’enregistre pas les identifiants quand je monte un volume réseaux (ainsi, il ne s’y connecte pas sans que je le fasse)
      – je fais des sauvegardes incrementielles, dans un dossier que je ne peux pas monter depuis un pc windows

      Après si tu tombes sur un ransomware pro Synology, qui soit capable de logger ton compte (Keylogger), ou de piquer ton token admin (mitm, https avec hsts un max pour éviter ça), il pourra toujours t’avoir… Mais ça devient sacrément spécifique, et peu de chance que ça arrive a un particulier .

      Après, comme d’hab, des backups, des backups, des backups (mais il faut penser a les vérifier aussi)

      1. Bonjour

        Pourquoi paramétrer une IP fixe sur le NAS et faire une réservation DHCP sur le routeur, c’est faire deux fois le job et perdre l’avantage de la réservation DHCP.

        Ayant le même NAS vivement que Synology permettent d’utiliser les emplacements NVMe pour du stockage et pas seulement du cache

        1. Ceinture et bretelle 😀
          La réservation DHCP évite que l’adresse IP soit affecté à un autre périphérique et donc d’avoir un conflit.
          Mon NAS redémarre chaque nuit et si le routeur (serveur DHCP) ne fonctionne pas/plus… quelque soit la raison, mon réseau fonctionne toujours.

  2. Avec une telle config j’espère que tu es en agrégation de lien avec un switch qui va bien ?
    Perso j’ai 2 Nas Un Syno DS 716 et un Qnap Ts 251 . Le syno est en agrégation de lien grâce à un switch Ubiquiti

  3. Bonjour!
    Ce NAS est ma prochaine cible (ou son futur remplaçant si j’attends trop ^^) puisque j’ai pour le moment un 218+, qui est déjà bien rempli…

    Je n’ai pas encore le besoin de faire tourner des VM, mais j’ai deux questions pour toi à l’occasion : qu’utilises-tu exactement comme VM et pour quoi?

    2ème question, plus pratique, et à laquelle je n’ai plus de réponse qui me satisfasse : quel est ton procédé pour sauvegarde automatique des photos prises sur les smartphones de la famille?
    Je passais jusqu’alors par G**** Photos, avec synchro de leur Drive, mais vu que cela n’est plus possible, je suis à court de solution!

    Merci d’avance 🙂

    1. Concernant le transfert automatique des photos prises depuis smartphone, l’application DS Photo de Synology (dispo sur Android et iOS) est justement faite pour ça.

      Pas grand chose à dire sur l’installation en elle-même, mon DS918+ est relié à un switch permettant l’agrégation de liens, c’est pas magique mais en attendant mieux à un tarif abordable, ça suffira.

      Il fait tourner sensiblement les mêmes choses ainsi que: backup site web et VPS (une debian avec OpenVPN Access Server pour accéder au Nas depuis l’extérieur via mon modem 4G domestique), Note Station, CalDAV/CardDAV synchro avec les smartphones, TVHeadend pour enregistrer et programmer la TV.

      Mon bac à sable de jeu préféré reste docker: BitwardenRS, Plex (préféré à la version « package » et remplace avantageusement Audio Station), Jellyfin (pour suivre leur aventure), Heimdall (organiseur/lanceur de services web), Onlyoffice (relié à une installation Web Station de Nextcloud), pi-hole couplé à visibilityspots/cloudflared (un proxy-DNS qui utilise la fonction DNS over HTTPS de cloudflare pour des requêtes chiffrées).
      Mon dernier souhait serait un agrégateur RSS aussi joli que inoreader ou Feedly, mais rien de très concluant jusqu’à présent 🙁

      1. PMC pour la sauvegarde de ton VPS tu utilise quoi ? rsync ? tu sauvegarde pas tout l’OS uniquement quelques fichier ?
        Merci

        1. C’est encore plus crado, je sauvegarde tout à l’aide d’une commande cron sur le VPS qui fait un:
          tar -cvpf `date + »/backups/%Y%m%d.tar »` –directory=/ –exclude=backups .
          Ceci à intervalles réguliers et sur le NAS, une tâche planifiée calée sur les horaires d’exécution du cron backup VPS avec un:
          wget -m -nd –delete-after ftp://login:mdp@ipVPS.com/backups/* -P /volume1/Backups/VPS

          C’est sans doute un peu moche mais ça fonctionne pour mon usage, le VPS n’est pas critique et se réinstalle en 5 minutes si besoin car pas de bdd.

      2. Pour la partie RSS, j’utilise depuis pas mal d’années FreshRSS.
        https://freshrss.org/
        Fait par un Français, il y a aussi plusieurs thème et la possibilité de le connecter à des applications RSS sur les ordiphones…

        C’est basé sur un serveur lamp classique, donc avec php. Je ne sais pas si il y a une version docker cependant.

        1. Il existe un docker de FreshRSS qui fonctionne très bien et que j’ai effectivement testé, mais je me suis malheureusement habitué à la présentation plus « sexy » des agrégateurs affichant de petites images previews des articles listés… Dur dur de revenir à une présentation aride sans images. J’avais obtenu quelque chose de potable en bidouillant Tiny Tiny RSS mais la pagination explosaient avec certains sites agrégés, bref, je cherche encore le Graal.

          Pour se donner des idées, voici une liste relativement à jour des services auto-hébergés gratuits et souvent open source existants qui, pour la plupart, existent en version docker: https://github.com/awesome-selfhosted/awesome-selfhosted

  4. Bonjour,

    C est aussi une de mes cibles, mais plex tourne facilement en lecture distante ? Et je parviens pas à comprendre comment vous faites pour avoir 2×3 to et 2×4 to + 2ssd dans le même boîtier.

    Belle explication en tout czs

  5. Je suis moi aussi professeur d’un 918+.
    Les SSD cache sont ils recommandés avec plex serveur (lecteur déporté Shield tv) pour la lecture des vidéo 4k ?
    Merci

  6. Franchement, je n’ai activé que le cache en lecture avec un seul SSD et la différence est à peine perceptible au quotidien.
    Concernant Plex, si vous avez une Shield TV je suppose que c’est cette dernière qui décode les vidéos vu sa puissance de calcul bien supérieure à celle du NAS, inutile d’activer le transcodage dans ce cas, le NAS sert juste de disque réseau et vous ne devriez avoir aucun soucis de lecture, même en 4K.
    Ceci étant dit, j’ai noté que la lecture sur box android douée en décodage était meilleure avec Kodi qu’avec Plex qui tente quelquefois de transcoder alors que la box n’en a pas besoin et cela crée des saccades et freezes, surtout sur les fichiers 4K. Si vous êtes dans le même cas, je vous conseille de tester Kodi car encore une fois, votre Shield TV est un monstre de puissance pour le décodage vidéo et Plex pourrait s’avérer être plus un problème qu’autre chose. Du coup, j’utilise Kodi pour la 4K et Plex pour le reste, c’est un peu dommage mais peut-être qu’une future version du lecteur Android Plex arrangera les choses.

  7. Merci
    J’ai en effet des soucis de lecture uniquement avec les fichiers 4k.
    Je ne sais pas comment désactiver le décodage par le Synology, qui devrait dans ma configu, servir de stockage seulement.
    Je tente l’installation de Kodi….mais c’est pas user freindly…

    1. Bonjour,

      Je t’orienterai effectivement vers Kodi pour cet usage. Il y a effectivement un petit investissement pour la prise en main et, si ce n’est pas déjà fait, l’organisation des fichiers tel que Kodi l’attends (voir le wiki de Kodi pour l’organisation des dossiers pour les films, séries, Musique…).
      Coté Shield, il faut installer Plex Serveur pour monter les disques distants, et y acceder depuis Kodi comme un répertoire local.

      Passé l’initialisation, Kodi est parfaitement user friendly, et respecte toute la qualité des fichiers, contrairement à Plex.

    2. Bonjour les amis, le décodage sur Plex avec la Shield se fait a cause des sous titres.. les srt ne pose pas de problème mais les pgs bien.. pour régler le soucis soit arrêter les sous titres.. même les Forcés ou alors les supprimer dans votre film avec mkvtoolnix

      A bientôt

    3. j’imagine que tu parles de transcodage ?
      Si oui, tu peux tenter d’aller dans les paramètres du serveur plex, onglet transcodage, en affichant les paramètre avancé tu peux cocher « Disable video stream transcoding », mais ça laisse le transcodage de l’audio.

  8. Bonsoir,

    Merci pour cet article très intéressant. Quelle stratégie de sauvegarde as tu choisi ? Je pense que tu utilises le principe 3-2-1. Tu sauvegardes sur un autre NAS ? Un disque dur externe ? Le cloud ?

    Quelle application pour les photos utilises tu ? DS Photo ou Moment ?

    Vivement DSM 7.0 pour avoir une et une seule application pour gérer les photos.

    Quand tu parles de « un NAS doit se faire oublier » c’est que tu ne fais pas ou très peu de maintenance ?

    Merci

    1. Fx veux dire par là que les sauvegarde se sont fond sans le savoir, sans a avoir une tâche manuel. Par exemple j’ai Drive sur mon PC qui sauvegarde automatiquement les fichiers modifié ou créer je ne fait aucune action manuel. Tous les soirs avec Hyper Backup j’ai une sauvegarde vers Syno C2 la pareil je ne fait rien c’est transparent pour moi. De temps en temps je contrôle que cela tourne.
      Ma mère à 150kms de chez moi à Drive de connecté sur mon Syno elle le sais mais elle ne fait rien le backup est automatique c’est transparent pour elle.

    2. Oui la règle 3-2-1 est fortement recommandée et je l’utilise : disque dur externe sécurisé dans une petite mallette de sécurité ignifuge et le Cloud (avec chiffrement).

      J’utilise Photo Station, mais pour la sauvegarde. C’est juste pour revoir quelques évènements sur la TV. Pour la sauvegarde depuis mon smartphone, je passe par l’application mobile DS File. C’est assez facile et très efficace. Je l’utilise même à distance quand je suis en voyage (via mon VPN). Par contre, je ne charge que les photos, pas les vidéos.

      « un NAS doit se faire oublier » Il est facile de tout automatiser sur le NAS. Comme je l’utilise que dans mon cadre privé, et si je n’ai pas de tuto à rédiger pour Cachem, il m’arrive de ne pas me connecter via DSM pendant 1 à 2 semaines.
      Ma femme et mes enfants l’utilisent également sans vraiment savoir comment/ni pourquoi.

      1. Merci pour toutes ces précisions. J’aimerai m’orienter à terme vers une solution où tous mes fichiers sont stockés sur le NAS. Le besoin s’en fait sentir car j’ai depuis peu un PC portable en plus d’une tour. Seul resterai sur les différents postes les fichiers spécifiques (backup de jeux, préférence applicatifs)

        Etant seul à utiliser le NAS, j’ai commencé à stocker certains de mes documents sous home (sauf photos, music, video qui sont dans leurs répertoires spécifiques). J’accède à mes données avec Drive permettant de sauvegarder chaque modification.

        « un NAS doit se faire oublier » : J’ai encore du travail de mon côté car les sauvegardes sont manuels (branche un HDD Externe pour sauvegarder et le débranche une fois terminé). Je vais ajouter un backup Cloud en chiffré.

        Question technique – Faut-il activer l’hibernation des disques durs ? Il parait que ça réduit considérablement leur durée de vie (j’ai 2 WD Red).

        Merci

        1. Salut, ne surtout pas activer l’hibernation, l’arrêt et démarrage des disques n’est pas bon pour les têtes.

  9. Hello,
    Du coup, dans quels cas conseils tu l’utilisation des Ssd nvme ?

    Je compte utiliser le NAS comme stockage centrale, utilisé en smb par des vms, sur des hyperviseurs, les hyperviseurs ont tous un « petit Ssd » pour héberger les os, et chaque os monte un ou plusieurs disque réseau, permettant d’y stocker les données plus lourdes …

    De ce fait, ce sont surtout des vidéos qui transitent (télécharger directement sur le smb, déplacer sur un autre dossier du smb, lu par Plex depuis le smb) .

    Du coup, je me dis que le cache pourrais être utile, mais est ce que je dois prendre 2 nvme pour le R/W, ou seulement 1 pour le R ? Une idée de si ça va changer grand chose ? (Actuellement, j’en ai qu’un de 1to, donc me faudrait l’échanger) .

    Sinon, j’ai aussi vu quelqu’un qui utilise les disques M2 comme des volumes, mais pas sûr que ce soit une bonne idée.

    Merci pour les réponses,

  10. merci pour cet article instructif ! je suis équipé d’un DS414…. et je désire passer dans cette gamme (entre autre pour les WM et pour faire tourner Docker).. donc je garde cet article sous le coude

  11. Bonjour,
    918+ cache ssd aussi.

    Il me semble que la version docker de Plex, ne fasse pas d’acceleration materiel.
    Pour le desactivé, si on en veut pas, c’est dans les parametres de Plex, trancodage.

    Utilisation Nas, Plex en app (local et distant avec 3 ou 4 partages et 1 local regulierement en meme temps, 720 ou 1080, mais pas de 4K (trop lourds pour une différence de qualité discutable), Hyper Bacup pour sauvegarde PC.
    Tautulli sur docker
    Jeedom V4 en Virtual Machine
    Surveillance Station avec 2 cams extérieur et DS Cam.
    Audio Sation pour les livres audio sur smarphone.
    Antivirus Essential par securité
    Depuis peu, Proxy server.

    J’ai aussi utiliser Reverse Proxy, pour par exemple configurer l’accés a la Livebox depuis l’exterieur. je sais que l’option existe directement dans la livebox aussi.
    Reverse Proxy aussi pour Jeedom et Tautulli.

    Cool de lire vos articles.
    Merci

    1. On a bien accès à l’accélération matérielle dans Plex version docker, lors de la première installation il faut simplement éditer un « compose » via ssh plutôt que de passer par l’interface DSM de docker qui ne donne effectivement pas accès à l’accélération matérielle. Si je ne dis pas de bêtise, c’est la même démarche si l’on souhaite qu’un conteneur (comme Jeedom que vous utilisez du coup en VM) ait accès à un port USB, il faut déclarer un « device » dans un fichier d’installation compose. Je vous laisse fouiller si cela vous intéresse, il y a beaucoup de tutos et infos là dessus.
      Une fois cette première installation peu « user friendly » effectuée et fonctionnelle, il suffit d’exporter le conteneur avec l’option correspondante dans l’interface docker de DSM, tous les réglages avancés de type devices y seront sauvegardés et vous pourrez la ré-importer au besoin, par exemple lors des mises à jour de versions et toujours via l’interface docker de DSM.

  12. Bonjour,

    DS918+ aussi depuis un an et demi.

    Un seul regret sur ce modèle, une prise d’alimentationqui n’est pas assez sécurisée (je dirais même qu’à ce niveau ce n’est pas acceptable). En effet, elle se désolidarise trop facilement du boitier NAS si quelque chose bouge autour ou l’effleure. J’ai vécu hier un arrêt brutal à cause de ça … et ce matin je suis en reconstruction du disque 3 que j’ai remplacé suite à de nombreuses erreurs R/W (heureusement, j’avais un spare à la maison) + échec de partition système sur le disque 1.

    Sinon, oui, c’est un super produit.

  13. Hello, connaissez-vous un gestionnaire d’eBooks autoherbergeable un peu comme Video Station, Audio Station etc. ?

  14. Bonjour 🙂
    J’ai aussi un ds918+
    Il y a deux ans je possédé. Un DS718+ que mon ex ma littéralement volé sans scrupule .. Et du coup j’ai préféré me prendre le model au dessus ?
    Ce nas est un régal au quotidien , j’ai ajouté deux ssd nvme de 500go (980 Evo) car les prix ont chuté. ! 75€ les 500Go! En tout cas je suis pleinement satisfait et j’ai hâte que DSM 7 sort pour mieux bénéficié un cache ssd mieux exploiter 🙂

      1. Déjà un os, les 980 ont été présenté au CES début 2020… et ne sont pas encore en vente.
        Par contre effectivement les 970 Evo du bon format en 500Go mon comparateur me les a référencé en 74.90€ les 27 et 28 janvier 2020 (j’omet valeur aberrante à moins de 20€ Q4 2019) mais oui actuellement c’est plutôt 98-100€.

  15. Possesseur d’un DS918+ j’en suis très content.
    J’ai 4 disques de 10 TO + 8 Go RAM et 2 cahce SSD de 256 GO.
    Chez moi il tourne 24/24h et fait serveur de DNS, DHCP, VPN.
    Pour la video après avoir testé Pleix, je me suis passé sur l’AP de chez Syno (Video) qui me permet d’envoyer facilement du Flux 4K sur ma TV sans broncher.

    Me reste à solutionner le problème du bond en 802.3ad qui ne fonctionne pas

    1. « J’ai 4 disques de 10 TO + 8 Go RAM et 2 cache SSD de 256 GO. » ?

      Que veux tu dire par 2 caches SSD 256Go ?, Je ne comprends pas bien la config

  16. Perso j.ai un DS918+ avec 4 WD red 4To SHR btrfs. 8Go de RAM.

    Mais j’ai également un boîtier d’expansion DX213. Vestige de mon précédent NAS un DS413. J’avais acheté le DX213 pour les backups, une 100aine d’€, et je me suis rendu compte qu’il fonctionne parfaitement avec le DS918+ ! Contrairement à ce que Synology indique.
    Toutes les fonctionnalités sont reconnues par le DS918+. Il le reconnaît bien. Allumage/extinction auto piloté par le NAS, mise en veille du boîtier d’expansion, etc.

    C’est à ma connaissance le seul boîtier d’expansion à 2 baies commercialisé.
    Cependant par précaution je n’ai pas étendu mon volume SHR du NAS. De toute façon j’ai assez de place sur mon volume principal. J’ai un DD de 6 To (backup video, et oui ça prend de la place !) et un ancien WD red 3 To de mon ancien DS413 pour le backup de mon NAS sauf les vidéos.

    J’ai failli revendre le DX213 en même temps que le DS413 car je ne le croyais pas compatible avec le DS918+. J’ai bien fait. Le DX213 est introuvable.

    Je n’ai jamais compris pourquoi Synology avait laisser tomber les boîtiers d’expansion à 2 baies. C’est extrêmement utile aux particuliers qui n’ont pas besoin de 5 baies en plus pour leurs sauvegardes ou éventuellement pour étendre le volume principal. Sûrement pour pousser à l’achat de boîtier 5 baies très chères…

    1. La réponse est assez simple, si Synology c’est une question de rentabilité. 😉

      Quelle est la proportion de particulier qui a un NAS?
      De ce que je vois, même si je ne suis pas être représentatif ça ne doit pas non plus être si élevé en pourcentage. Si je regarde parmi mes amis et leur famille il n’y a qu’une personne qui me vient à l’esprit. Et encore je suis dans l’IT, et je n’ai que peu de confrères qui en ont un chez eux.
      Même mes parents s’ils n’avaient pas plusieurs PC je ne l’aurais pas fait.

      Et là je ne parlais que du fait d’avoir un NAS!
      Alors ne parlons même pas de NAS avec un port d’extension pour DX »xxx » qui ne sont pas dans la gamme grand public. Ce qui signifie que ceux qui ont acheté un NAS 4-5 baies avec ports d’extension ont pris un produit semi-pro ce qui implique d’ailleurs généralement un tarif supérieur.
      Parmi ces personnes, combien veulent une expansion mais trouvent que 5 disques c’est trop? 5% des ventes? 2%?

      Le 718+ pourrait être un contre exemple avec seulement 2 baies et 1 port d’extension, mais un 918+ ne coute que 85€ de plus avec le double de RAM et 4 emplacements ce qui est moins cher qu’un couple DS718+ et DX213 si on trouvait ce dernier donc aucun intérêt de faire ce mix.

      A un moment donné le client aura beau avoir envie de x ou y, vu la taille du marché ce n’est simplement pas intéressant pour le fabricant de modifier sa production pour produire des volumes aussi faibles d’autant qu’il faut gérer le stock de pièces détachées, le stock de produit fini, bref des coûts pour au final pas grand monde. :/

  17. Petite question : Je voulais remplacer les ventilo sur mes 1515+ et 918+ et je me demandais si les ventilo PWM sont compatibles ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.