NAS – Test du Synology DS920+

Vous l’attendiez avec impatience, il est enfin là : le test du Synology DS920+. Lancé en juillet dernier, le nouveau NAS 4 baies était très attendu. Remplaçant de l’excellent DS918+, la communauté attend beaucoup de ce boitier réseau. Le DS920+ est animé par un nouveau processeur Intel 4 cœurs cadencé à 2 GHz (turbo jusqu’à 2,7 GHz) et dispose également 4Go de RAM DDR4 par défaut.

Alors ce nouveau NAS Synology tient-il ses promesses ? Réponses…

synology DS920 - NAS – Test du Synology DS920+

Synology DS920+ à l’essai

Synology est le leader sur le marché du NAS grand public et petite/moyenne entreprise. Cette position, il l’a gagnée grâce à un matériel solide, fiable, rapide et surtout grâce à une suite applicative complète. S’il attaque également le marché des grandes entreprises, c’est aussi grâce à cette combinaison. Mais sur un marché de plus en plus concurrentiel, certains choix sont importants. En 2020, Synology accuse un retard inexplicable de son logiciel interne DSM 7.0 (même si DSM 6.2 reste LA référence) et une évolution matérielle limitée. À l’heure où le multi-GIG devient la norme, le fabricant a décidé de bouder cette technologie… Toutefois, le DS920+ nous offre de belles surprises. Découvrons ensemble justement ce nouveau NAS.

Contenu de la boite

Commençons par le contenu de la boite, on retrouve :

  • Le NAS DS920+ en lui-même ;
  • 2 câbles réseau RJ45 Cat.5e ;
  • Vis pour fixation pour disques durs 2,5 pouces ;
  • L’alimentation et son câble ;
  • Un jeu de clé pour verrouiller les racks ;
  • Le guide de démarrage rapide.

Tout y est… rien de plus, rien de moins.

Construction

Le boitier est plutôt élégant et rappel le DS918+. De couleur noire et tout plastique, il inspire confiance. Ses dimensions sont les suivantes 166 x 199 x 223 mm (H x L x P). Son poids sur la balance affiche 2,24 kg à vide.

Le DS920+ dispose de 4 emplacements pour les disques 2,5 et 3,5 pouces. On peut aussi lui rajouter une unité d’expansion DX517 pour lui aujourd’hui 5 emplacements supplémentaires. À noter que le boitier dispose de 2 emplacements pour SSD NVMe pour ajouter du cache au NAS (lecture et écriture) afin d’accélérer les transferts.

DS920 arriere - NAS – Test du Synology DS920+

Côté connectique, le boitier offre 2 ports USB 3.0 (dont un à l’avant), 1 port eSATA et 2 ports réseau 1 Gbit/s. Bien sûr, il sera possible d’associer ces 2 ports Gigabit pour faire de l’agrégation de lien, mais cela ne remplacera pas le multi-Gig. La concurrence a généralisé le 2,5 Gbit/s et propose même du 10 Gbit/s. Synology ne semble pas vouloir aller sur ce terrain alors que les utilisateurs s’impatientent.

Intérieur du NAS

À l’intérieur, le Synology DS920+ est construit autour d’un processeur Intel Celeron (J4125) Quad Core cadencé à 2,0 GHz (mode Burst jusqu’à 2,7 GHz). Du côté de la mémoire vive, le NAS dispose de 4 Go de RAM en DDR4. La RAM est extensible officiellement jusqu’à 8 Go (RAM officielle Synology 4Go à plus de 90€). Heureusement, il est possible d’en trouver moins cher avec notamment la même mémoire 4 Go chez Crucial à moins de 17€ ou encore celle-ci pour 8 Go de plus. Ces 2 mémoires alternatives ont été testées ici avec succès 😉

RAM DS920 - NAS – Test du Synology DS920+

Ce choix d’architecture est un quasi sans faute pour un NAS. Il alliera performances et permettra d’aller au-delà des fonctions de base. En plus, il permet de limiter la consommation électrique. Nous y reviendrons un peu plus bas…

Installation des disques et SSD

L’installation des disques durs est toujours aussi simple chez Synology, inutile de sortir vos tournevis. L’installation des disques 3,5 pouces est simple et efficace. Comptez moins d’une minute par disque.

WD RED - NAS – Test du Synology DS920+

Les racks sont en plastique et bénéficient de petits amortisseurs en plastiques souples sur les côtés pour limiter des vibrations disques et donc le bruit.

NVME - NAS – Test du Synology DS920+

Le DS920+ offre également la possibilité d’installer 2 SSD NVMe pour le cache. Ces emplacements sont accessibles sous le NAS. Les SSD permettront d’améliorer les temps d’accès et les performances générales.

DSM et ses applications

Comme indiqué précédemment, avoir un bon matériel est important… mais avec un bon logiciel l’est tout autant, voire plus. De ce côté, Synology reste le maître incontesté. Son logiciel interne (DSM) est certainement le plus complet du marché. Il est facile à prendre en main, rapide et bourrée de fonctionnalités. Ce n’est pas un hasard si ce dernier a été primé à de multiples reprises. Basé sur un noyau Linux, DSM est constitué d’un système d’exploitation optimisé pour le stockage en réseau. Il comprend également une interface d’administration et plusieurs outils de base.

DSM 623 - NAS – Test du Synology DS920+

À cela s’ajoute également un Centre de paquets. Comme l’App Store sur iPhone ou Play Store sur Android, le Centre de paquets va vous permettre d’ajouter des applications à votre NAS. La majorité des applications (+90%) sont gratuites. On retrouvera des antivirus, des applications de synchronisation des données et sauvegarde, suite bureautique, virtualisation, téléchargement, VPN, vidéo surveillance… On retrouve bien sûr des applications du fabricant Synology, mais aussi d’autres éditeurs comme McAfee, Plex, WordPres, etc. Avec Docker (pour les NAS dotés d’un processeur Intel), les possibilités sont infinies. Sachez également qu’il est possible de trouver et installer d’autres paquets moins officiels, mais tout aussi intéressants 🙂

Communautés Synology

Les NAS Synology sont très populaires auprès des particuliers, mais aussi des entreprises. Il existe de nombreuses communautés de passionnés autour de leurs produits et notamment sur le Forum des NAS avec une section dédiée. C’est un plus indéniable pour ceux qui recherchent de l’aide dans l’installation et la configuration de leur NAS. Aussi, vous retrouverez de nombreux conseils, trucs et astuces.

Performances dans les transferts

On commence par un petit rappel du protocole de tests utilisés sur Cachem depuis près de 10 ans. Il permet d’obtenir des données fiables et comparables avec l’ensemble des autres NAS testés ici. Quatre applications de mesure sont utilisées (2 sous macOS et 2 sous Windows). Puis, des transferts de fichiers de tailles différentes sont réalisés dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur puis Ordinateur vers NAS) :

  • Petite taille : 100 fichiers d’une taille allant de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photos, Office) ;
  • Taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, fichiers RAW, Zip) ;
  • Volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

À la suite de ces tests, nous faisons une moyenne des transferts est calculée (exprimée Mega-Octets par seconde) et représentée sous forme de graphiques. Plus le nombre est important, plus le NAS est rapide. Le boitier ici dispose de 3 disques durs WD Red 4 To en RAID 5 (SHR) avec le système de fichiers Btrfs. Nous y avons ajouté 2 SSD MVNe Seagate 510. Le tout fonctionne sous DSM 6.2.3 update 2. Une seule prise RJ45 a été utilisée pour ce test sur le NAS.

Synology DS920 SHR - NAS – Test du Synology DS920+

Le Synology DS920+ est rapide et d’une stabilité incroyable. Comme le montrent nos tests, quelle que soit la taille des fichiers, le NAS offre de belles performances. On remarque l’équilibre entre les différentes tailles de fichiers en lecture et écriture. Impressionnant !

Synology DS920 SHR Crypt - NAS – Test du Synology DS920+

Avec le chiffrement des données (cryptage), le DS920+ s’en sort très bien. On remarque immédiatement que l’impact est négligeable en lecture… et faible en écriture. Généralement, ces tests font chuter les performances en écriture. Ici, il n’y a pas de chutes franches sauf sur les petits fichiers. À l’usage, l’utilisateur ne devrait pas ressentir de gêne. C’est quasiment indolore.

Performances générales

Le DS920+ évolue et c’est tant mieux. Le processeur procure un gain par rapport au DS918+ lors de fortes sollicitations (+15 à 20%). Cela se ressentira dans les tâches complexes comme la virtualisation ou le transcodage. Comme avec le DS720+, il sera difficile de le mettre en défaut… même avec Plex. Pour le reste, le DS920+ ne surprend pas. Deux ans après le DS918+, les gains restent minimes.

Consommation électrique et nuisance sonore

Les 2 ventilateurs arrières sont imposants et pourtant, ils sont relativement silencieux. Ils sont plutôt discrets et ce sont les disques durs que l’on entend le plus. En utilisation normale, la consommation du NAS est inférieure à 26W avec 3 disques durs. Si vous lancez un transfert un peu lourd avec le chiffrement activé par exemple, la consommation peut monter jusqu’à 31W. C’est plutôt raisonnable…

POLYVALENCE
Le Synology DS920+ est un bon NAS. Vous pouvez y aller les yeux fermés. L'installation est simple, le processeur assure et les transferts sont à la hauteur ! Bien sûr, il fait partie de notre palmarès... Toutefois, il lui manque le multi-GIG. Si on regarde le trio de tête (fabricant de NAS), Synology est le seul à ne pas proposer du 2,5 Gbit/s ou mieux (sauf sur le très haut de gamme). C'est surprenant. La concurrence, elle, n'a pas attendu et grappille les parts de marché au leader. Qu'attend Synology pour réagir ?
MATÉRIEL / DESIGN
7.5
OS & APPLICATIONS
9.5
PERFORMANCES
9
PRIX
8
8.5