Pentax K3 – Le Test

1

test-pentax-k3

 

J’ai eu le grand plaisir de pouvoir jouer avec le dernier né des reflex expert de Pentax, j’ai nommé le K -3. Les mauvaises langues diront qu’il est sorti depuis déjà quelques mois, soit, mais j’ai été très occupé  dernièrement :).

Quoiqu’il en soit voici mes impressions sur ma semaine passée avec le boitier.

Prise en main :

A première vue, rien ne différencie le K -3 de son prédécesseur, il conserve le même design mais la tropicalisation va encore une fois plus loin avec 92 joints ! Les baroudeurs apprécieront certainement. En y regardant de plus près, on s’aperçoit que l’ergonomie du boitier a été légèrement remaniée. Du coup pour les pentaxistes, un temps de prise en main sera nécessaire, quelques dizaines de minutes devraient suffire :).

Grande nouveauté chez Pentax, le boitier est pilotable via Smartphone par le biais d’une carte SD dédiée : la FLU CARD. Malheureusement je n’ai pas pu en obtenir pour le test.

_IGP2497_IGP2505

Descriptif technique :

fiche_tech_k3

 

Quoi de neuf au programme ?

  • Bouton dédié au passage photos / vidéos, qui permet d’obtenir un contrôle totalement manuel lors de la prise vidéo, à l’image du mode photo. Finis les oscillements iso (par exemple) pendant une prise de vue : un grand pas en avant ! Le 1920×1080 à 60 images/s fait également son apparition ainsi qu’une fonction intervallomètre vidéo qui permet de générer directement depuis le boitier un timelaps vidéo en UHD. Je vous propose un exemple du résultat :

Petite vidéo faite avec le boitier :

http://youtu.be/ZY2WCsQfwio

Plutôt sympa non ?

Point noir malgré tout, les progrès du mode vidéo, les aficionados n’y trouveront pas je pense, leur compte. Mais bon, tout le monde ne souhaite pas faire de montage professionnel avec un boitier qui reste encore dédié à usage photo 😉

  • Le nouvel autofocus s’est montré bien plus vif et les 27 collimateurs en croix permettent une gestion plus fine de la mise au point. Dommage que ces derniers soient si centrés et n’occupent pas tout le viseur. La rafale passe pour sa part à 8 images/secondes, un bonheur couplé avec ce nouvel autofocus !
  • Nouvelle ergonomie des touches et nouveau « dash » qui permet en un tour de main d’accéder aux fonctions les plus utilisées.

J’ai pris beaucoup de plaisir à utiliser le K -3, il va d’ailleurs être pour moi très difficile de reprendre mon ancien boitier :(. Le K -3 est vraiment une réussite, vif, agréable à utiliser, excellente gestion du bruit (un poil en deçà du K-5 IIs tout de même), un déclenchement peu bruyant et un piqué impressionnant (voir les photos de mouches « cropés » en fin d’article) !! Il sera bien évidemment nécessaire de ne pas vous contenter du 18-55 fourni dans le kit, si vous souhaitez exploiter pleinement son potentiel.

Comment le résumer ? En quelques mots, il vient d’être élu meilleur boitier de la catégorie lors du TIPA 2014.

Vous cherchez un excellent boitier ou le K -3 vous fait de l‘œil ? N’hésitez pas, vous ne serez pas déçu 😉

Pour vous illustrer ma semaine, je vous propose quelques exemples de clichés faits avec le boitier.

N’hésitez pas à donner vos commentaires.

Janux

 

18-55 mm du kit :

_IMG0981

Pentax 50mm 1,8 :

_IMG1128

_IMG2421

 

Tamron 70-200 :

_IMG2177 _IMG1587 _IMG1542 _IMG1538 _IMG1255

 

 

 

Partager.

A propos de l'auteur

Adepte des logiciels libres et open sources, je suis un linuxien averti et grand amateur photo depuis de nombreuses années.

  • Damien Telle

    bah quoi si t’en envies de tester la Renault Super Cinq c’est ton droit ! !ol

Lire les articles précédents :
Comment utiliser son réflex comme Webcam ?

Il y a quelques jours, j'ai transformé mon réflex en Webcam sur un vieil ordinateur. Mon besoin était urgent. Comment utiliser mon...

Fermer