QNAP TBS-464

Disque dur – Seagate 100 To pour 2030 et même 120 To en…

Le fabricant de disques durs Seagate a présenté sa feuille de route pour les années à venir. Ce dernier se veut rassurant et annonce vouloir produire un premier disque dur de 100 To en 2030 puis 120 To peu de temps après. Explications…

seagate 100to 2030 - Disque dur - Seagate 100 To pour 2030 et même 120 To en...

Disque dur Seagate 100 et 120 To

Alors que les projecteurs se tournent vers les SSD, Seagate annonce vouloir intensifier ses efforts sur les disques mécaniques. En effet, le fabricant annonce vouloir proposer encore plus de stockage en passant à 20 To dans les mois à venir, puis passer le cap des 50To d’ici 2026… atteindre 100 To en 2030 et 120 To dans la même décennie.

seagate 120To - Disque dur - Seagate 100 To pour 2030 et même 120 To en...

La technologie PMR (Perpendicular Magnetic Recording) arrive en bout de course. Celle-ci va laisser la place à l’HAMR (Heat Assisted Magnetic Recording) pour les plus grosses capacités. Sans rentrer trop dans la technique, il s’agit d’une technologie dont les têtes de lecture et d’écriture sont assistées par laser afin d’apporter une meilleure précision. Ainsi, il est possible de mettre davantage de bits de données sur chaque plateau. Rassurez-vous, les disques PMR ne vont pas disparaître demain et auront encore de beaux jours devant eux surtout avec Mach.2.

Seagate mach.2 - Disque dur - Seagate 100 To pour 2030 et même 120 To en...

En parallèle, Seagate travaille sur une autre technologie Mach.2. Ici l’objectif n’est pas d’augmenter la capacité, mais de mettre 2 actionneurs indépendants dans chaque disque afin d’augmenter le transfert simultané des données. L’ordinateur peut demander et recevoir simultanément des données de deux zones du disque ! Côté IOPS (Input/Output operations Per Second), il y a également des bénéfices puisque leurs performances seraient quasiment multipliées par 2, pour une même vitesse de rotation.

Prix et disponibilité

Si Seagate a dévoilé une (ambitieuse) feuille de route pour les années à venir, mais aucune information concernant les tarifs. On imagine bien que ces nouvelles capacités seront dans un premier temps destinées aux entreprises et que les particuliers en profiteront dans un second temps.

Le SSD et le disque dur traditionnel ont encore un bel avenir en commun. Il semble très prometteur. Vers l’infini et au-delà…