NAS – Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence…

Le Synology DS1621+ est sorti mi-octobre 2020. Il s’agit d’un NAS doté de 6 emplacements pour disques durs. À l’intérieur, on retrouve un processeur AMD Ryzen V1500B,  4 Go de RAM en DDR4 (extensible) et 2 emplacements M.2 2280 pour le cache. Comme il dispose d’un emplacement PCIe également, nous avons fait le choix de lui ajouté une carte 10 Gbit/s (RJ45) pour nos tests. Alors, ce nouveau NAS est-il une révolution ? Réponses…

Synology DS1621 2020 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

Test Synology DS1621+

Après avoir testé l’excellent DS1621xs+, c’est maintenant au tour du DS1621+. Si les boitiers partagent de nombreuses ressemblances, les prix et performances sont différents. Si le Synology DS1621+ ne propose pas de port Multi-Gig par défaut, nous vous recommandons de lui ajouter une carte Synology E10G18-T1 (170€) ou E10G18-T2 (avec 2* 10 Gbit/s). Il nous semble dommage de ne pas profiter pleinement des capacités de ce boitier sans le 10 Gbit/s.

Contenu de la boite

Commençons par le contenu de la boite, on retrouve :

  • Le NAS DS1621+ ;
  • 2 câbles réseau RJ45 Cat.5e ;
  • Les vis de fixation pour disques durs 2,5 pouces ;
  • Le câble d’alimentation ;
  • Un jeu de clé pour verrouiller les racks ;
  • Le guide de démarrage rapide.

Voila, c’est tout… et c’est déjà pas mal. Concernant la carte E10G18-T1, elle est livrée avec un second bracket afin de l’adapter à un autre châssis.

Construction

Extérieurement, le design n’évolue pas. Synology reste sur ses acquis. Le boitier est composé de plastique à l’avant uniquement. Le capot central et l’arrière sont en aluminium noir. Ses dimensions sont les suivantes 166 x 282 x 243 mm (H x L x P). Sur la balance, il affiche 5,1 kg à vide.

Le DS1621+ offre de 6 emplacements pour des disques 2,5 et 3,5 pouces. On peut aussi lui brancher 2 unités d’expansion DX517 pour ajouter 10 emplacements supplémentaires (soit 16 au total). Le NAS dispose aussi de 2 emplacements pour recevoir des SSD NVMe pour du cache en lecture et écriture. Cela permet d’accélérer les transferts et principalement les IOPS. Ils sont positionnés à gauche du premier rack, à l’intérieur (voir photo ci-dessous bas).

Côté connectique, le boitier offre 3 ports USB 3.0 (dont un en façade), 2 ports eSATA et 4 ports réseau 1 Gbit/s. Enfin, le NAS possède également un PCIe Gen3 x8 pour ajouter par exemple une carte d’interface réseau (10 Gbit/s dans notre test) ou pour ajouter d’autres SSD.

Intérieur du NAS

À l’intérieur, le Synology DS1621+ est construit autour d’un processeur AMD Ryzen (V1500B) Quad Core cadencé à 2,2 GHz. Ce processeur est bien plus efficace qu’un Atom ou Celeron que nous avons généralement. Ce dernier affiche un score CPU Benchmark de 6812 points. Le NAS est livré avec 4 Go de RAM DDR4 ECC. La mémoire est extensible jusqu’à 32 Go. Les modules compatibles sont les références D4ES01-4G, D4ES01-8G et D4ECSO-2666-16G. Nous avons testé l’installation de mémoire non ECC Crucial (références ici), ce n’a pas posé de souci 😉

Synology DS1621 memoire - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...
Module RAM accessible sous le NAS

 Le DS1621+ devrait offrir de jolies performances dans les transferts en 10 Gbit/s, mais aussi dans le transcodage, le chiffrement et la virtualisation.

synology E10G18 T2 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...
Carte réseau 10 Gbit/s E10G18-T2

Installation des disques et SSD

L’installation des disques est simple chez Synology, pas besoin de tournevis sauf pour les disques 2,5 pouces. Pour les autres disques (3,5 pouces), c’est simple et rapide. Les racks sont toujours les mêmes, en plastique. On rappelle que ces derniers bénéficient de petits amortisseurs en plastiques souples sur les côtés pour limiter des vibrations disques et donc le bruit.

IronWolf Pro DS1621 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

Nous avons installé pour nos tests : 3 disques Seagate IronWolf Pro en RAID 5 avec un cache SSD NVMe (lecture/écriture), 1 SSD WD Red en RAID 0 et 1 disques Seagate IronWolf Pro en SHR sans protection.

DSM et ses applications

Alors la version Beta de DSM 7.0 vient tout juste d’arriver, les nouveaux NAS disposent toujours de l’excellent DSM 6.2.3. Si vous ne connaissez pas DiskStation Manager (DSM), il s’agit d’un ensemble complet composé d’un système d’exploitation optimisé pour le stockage en réseau, de plusieurs applications ainsi que d’une interface d’administration Web. DSM est vraiment facile à prendre en main et il est très complet.

DSM 6.2.3 2020 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

Comme les Stores sur votre smartphone, un Centre de paquets vous permet d’ajouter des applications au NAS. La grande majorité des applications sont gratuites. On retrouvera des antivirus, des applications de synchronisation des données et sauvegarde, suite bureautique, virtualisation, téléchargement, VPN, vidéo surveillance… Il s’agit là d’applications Synology, mais il en existe d’autres éditeurs comme McAfee, Plex, etc. Avec Docker (pour les NAS dotés d’un processeur Intel ou AMD), les possibilités sont infinies.

Synology virtualiser Win10 2020 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

Les entreprises s’intéresseront à la virtualisation depuis sur le NAS, de la sauvegarde des postes utilisateurs à distance, le serveur de Mail ou Directory Server, la sauvegarde complète de G Suite ou Office 365, etc.

Performances dans les transferts

Rappelons le protocole de tests utilisés sur Cachem depuis près de 10 ans. Il nous permet d’obtenir des données fiables et comparables avec l’ensemble des autres NAS testés ici. Nous utilisons quatre applications de mesure différentes (2 sous macOS et 2 autres sous Windows). Puis, des transferts de fichiers de tailles différentes sont réalisés dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur puis Ordinateur vers NAS) :

  • Petite taille : 100 fichiers d’une taille allant de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photos, Office) ;
  • Taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, fichiers RAW, Zip) ;
  • Volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

Après les tests, nous faisons une moyenne des transferts est calculée et représentée sous forme de graphiques (exprimée Mega-Octets par seconde). Plus le nombre est important, plus le NAS est rapide. Le tout fonctionne sous DSM 6.2.3 update 3 avec 12 Go de RAM au total. Une seule prise RJ45 a été utilisée pour ce test (10 Gbit/s).

RAID 0

 

DS1621 RAID0 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

On commence avec les données issues du RAID 0 avec les 2 SSD WD Red. Le NAS nous offre de très bons débits. Il n’a pas été rare de dépasser les 1260 Mo/s en lecture… Par contre, on ne dépasse pas les 754 Mo/s en écriture. Si on devait comparer avec le DS1621xs+, notre modèle du jour est juste au-dessus. Il n’y a pas de fossé entre les 2 modèles.

DS1621 RAID0 Crypt - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

 

Avec le chiffrement activé, les débits chutent logiquement en écriture… mais un peu moins que le DS1621xs+. Le Ryzen semble plus efficace sur le chiffrement selon nos tests.

RAID 5

 

DS1621 RAID5 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

On continue avec les chiffres lors de transferts avec le RAID 5. Si les performances sont plutôt bonnes dans l’ensemble, on est légèrement en dessous DS1621xs+, notamment sur les fichiers de taille moyenne.

Performances générales

Au-delà des débits de transfert, le processeur AMD peut en faire vraiment plus. Le DS1621+ est aussi très à l’aise dans la virtualisation de machine Linux ou Windows… même plusieurs machines simultanément. Cela reste de la virtualisation sur un NAS, mais ça fonctionne bien.  Les machines sont fluides et rapides. Même si ce n’est pas l’objectif de ce type de NAS, sachez qu’il joue sans problème tous les fichiers multimédias que nous avions à notre disposition avec Plex. Ce boitier est vraiment à l’aise dans toutes les situations.

Synology virtualiser Win10 2020 - NAS - Test du Synology DS1621+, la nouvelle référence...

Docker fonctionne lui aussi très bien avec le DS1621+.

Consommation électrique et nuisance sonore

Les 2 ventilateurs arrière peuvent se faire entendre si on sollicite le NAS. Concernant la consommation électrique, en utilisation normale, le NAS affiche 64W avec 2 SSD et 3 disques durs à l’intérieur (10W de plus que le DS1621xs+). Si on le solliciter un peu (transfert un peu lourd avec le chiffrement, virtualisation…), la consommation peut atteindre les 80W.

Conclusion
Voici un NAS qui ne laissera personne indifférent. Nous, nous l'attendions avec impatience. Le boitier est évolutif, le processeur est performant et les transferts sont ultra-rapides. C'est sans aucun doute le meilleur NAS de cette fin d'année 2020 et nulle doute qu'il fera parler de lui encore de nombreuses années. Il est vrai que nous aurions aimé voir un port 10 gbit/s (ou Multi-Gig) en standard, comme le DS1621xs+. Au lieu de cela, il sera nécessaire d'acheter une carte supplémentaire. Cependant, le DS1621+ est aussi moins cher que la version xs+. On le trouver facilement autour des 950€, ce qui est plus raisonnable pour un NAS orienté entreprise. En effet, même s'il ne laissera personne indifférent, ce boitier n'est pas destiné aux particuliers... ou alors, aux plus exigeants d'entre nous.
MATÉRIEL / DESIGN
9.5
OS & APPLICATIONS
9.5
PERFORMANCES
10
PRIX
9
9.5
  1. Donc malgré le fait que le proc n’ai pas de gpu, le transcodage avec plex ne se fait qu’en software et cela ne pose pas de pb. (comparé à un DS 1520+ par exemple)?

  2. « Les 2 ventilateurs arrière peuvent se faire entendre si on sollicite le NAS. »

    Oui c’est le seul point un peu négatif.
    Sinon pour le reste c’est une excellente machine.

    Le prix a un peu augmenté, en octobre il était à 915€ et j’ai payer le miens avec promo à 850€ sur LDLC.

    Pour la RAM, j’ai ce kit depuis 2 mois, « Crucial CT2K16G4SFD8266 32Go Kit (16Go x2) (DDR4, 2666 MT/s, SODIMM, 260-Pin) »

    A noter que cette article est aussi valable pour le DS1821+ (identique, mais avec 2 Baies de plus)

  3. Tien, d’ailleurs c’est a cause de ce CPU AMD que les paquets : Cloud Station Server et Cloud Station ShareSync ne sont pas dispo sur ce modèle ?

    https://www.synology.com/fr-fr/support/download/DS1621+#packages

    @Romain C’est un 4coeurs 2.2Ghz, je doute qu’il arrive a faire 2 transcodages 1080p en meme temps, peut etre mais alors limite 🙂
    Le CPU du DS 1520+ (J4125 4×2.0@2.7Ghz), qui est similaire, mais avec iGPU UHD600 peut tenir les 2 transcodages facile, sans être a 100% !

    1. « Tien, d’ailleurs c’est a cause de ce CPU AMD que les paquets : Cloud Station Server et Cloud Station ShareSync ne sont pas dispo sur ce modèle ? »

      Non il ne le sont pas sur les DS1520+ DS920+…. et sur DSM7.
      https://www.synology.com/fr-fr/support/download/DS1520+#packages
      Les paquets sont abandonnés et sont remplacés par Synology Drive Server.

      « Le CPU du DS 1520+ (J4125 4×2.0@2.7Ghz), qui est similaire, mais avec iGPU UHD600 »

      Il ne sont pas vraiment similaire, l’AMD Ryzen V1500B à 4Coeurs/8Threads contre 4/4 pour le Celeron. Et il plus puissant (plus proche du xeon du DS1621xs+). 32GB de Ram (probablement 64GB officieusement), ECC…
      VS Celeron: https://browser.geekbench.com/v5/cpu/compare/5171069?baseline=5310790
      Vs xeon: https://browser.geekbench.com/v5/cpu/compare/4817876?baseline=5310790

      1. Merci pour l’info, je ne suis plus a jour niveau Syno 😀

        Pour le CPU effectivement, c’est un 8 threads, que de boulette aujourd’hui, il devrait pouvoir tout de meme faire 4 transcodages avant d’etre a genoux !

  4. @Fx

    Avez vous possibilité d’utiliser le SR-IOV sur les cartes reseau internes du DS1621+ avec Virtual Machine Manager ?

    Je viens de migrer mon DS415+ sur un DS1821+ et VMM m’annonce que le SR-IOV n’est pas pris en charge, ni par les NIC internes, ni par une X710-T4 en Pcie.

    (alors que les NIC internes du DS1819+ sont compatible SR-IOV)

    1. Bizarre, sur la doc de Virtual Machine Manager, il n’est pas précisé d’incompatibilité.
      Et entre le DS415+ et le DS1821+, l’augmentation de performance est bien perceptible ? (j’ai un DS1515+)…

      1. Oh oui 🙂 (si passage en 10gb)

        Selon moi c’est l’evolution de la gamme Syno depuis les 15+ et leur Atom C2528

        Je trouve le ds415+ deja bien performant pour son age et sa fonction, saturant ses deux ports 1gb.
        Je commençais surtout a approcher la limite de Ram (8GB) – 28 Docker (Serveur web, Influx DB, telegraf, Grafana, Radarr/Sonarr/etc, Bitwarden…)

        en 10gb par contre c’est une autre histoire. je peux saturer la ligne sur un transfert de gros fichier alors qu’avec un DS1819+ (Atom C3538) on plafonne max a 600MB/s.

        On sent surtout qu’on a une marge de manoeuvre pour les années a venir, et qu’on peut charger la mule sans soucis de ram ou de cpu.

        Synology Moment bcp plus fluide, idem pour le webserver. Pour DSM 6.2 c’est kif kif
        pour les VM, gain en debit hors SR-IOV (je plafonnais a 400mbit sur DS1819+ sur une VM Macintosh), un processeur « recent » pour un NAS (AVX / AVX2, etc).

        Ce que je gagne:
        RAM, CPU, VM plus performantes, debits en VPN plus élevés, 10gb, de la marge de manoeuvre.

        Je n’ai pas testé Plex, je laisse ce travail a un NUC8 dédié.

  5. Hello,

    Comme toujours un article au top !

    Je reçois mon DS1621+ dans les jours qui arrives. J’ai vu que vous donner les Ref crucial sur du 4Go ou 8Go mais pas sur les 16Go.

    Vu que celui-ci est compatible 32Go est-ce que quelqu’un a les Ref ? 🙂

    Merci All

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.