Les Ray-Ban Stories sont disponibles en France dès aujourd’hui

Fondée en 1937, la marque de lunettes Ray-Ban n’a guère besoin d’être présentée. Vous connaissez forcément un des modèles de lunettes de soleil commercialisés par le fabricant américain. Je ne crois pas dire de bêtises en disant que les plus connues sont les Aviator et Wayfarer. Maintenant, connaissez-vous les Ray-Ban Stories ? Disponibles depuis la rentrée de septembre dernier dans certains pays, les lunettes connectées de Ray-Ban font leur entrée en France à partir d’aujourd’hui.

220414 lancement france lunettes ray ban stories 00 - Les Ray-Ban Stories sont disponibles en France dès aujourd’hui

Ray-Ban Stories : les premières lunettes connectées de la marque

Un condensé de technologies

Qui ne s’est jamais amusé, étant petit, à s’imaginer avec des lunettes du futur. Celles-ci ne sont pas dotées de pouvoirs magiques, mais elles embarquent déjà un bon condensé de technologies. Il s’agit de modèles Ray-Ban que vous connaissez probablement déjà à l’exception qu’elles offrent plus qu’une protection face au soleil. Conçues en partenariat avec EssilorLuxottica et Facebook, ces lunettes proposent certaines fonctions que l’on trouve sur nos smartphones.

Les Ray-Ban Stories intègrent deux caméras 5Mpx situées aux extrémités des lunettes. Elles permettent de prendre des photos et de capturer des séquences vidéo. Le déclenchement se fait via une zone tactile présente sur l’une des branches ou avec une commande vocale. Le résultat des captures pourra bien évidemment être partagé sur Facebook, Instagram, WhatsApp, Twitter pour ne citer que quelques exemples.

La paire de lunettes embarque aussi trois microphones et des hauts-parleurs. Ces derniers diffuseront par exemple les playlists lancées sur votre smartphone et serviront aussi à entendre vos correspondants lors d’appels entrants. Il n’y aura plus besoin de sortir son smartphone pour piloter sa musique, prendre des appels et capturer des instants avec votre famille et vos amis.

La fiche technique des Ray-Ban Stories

Vous l’avez compris, il s’agit d’un produit connecté. En plus des éléments évoqués ci-dessus, on peut se demander quelles sont ses autres caractéristiques.

Selon la marque, la mémoire flash de 4Go intégrée permet de stocker plus de 500 photos (2 592 x 1 944px max) et plus de 30 séquences vidéo de 60s maximum. Une mise à jour récente a permis de doubler la durée d’enregistrement en sachant que l’utilisateur peut opter pour 30 ou 60s. Concernant la connectivité, le produit est doté du WiFi (802.11 ac) et du Bluetooth 5.0. Aussi, il est compatible avec les terminaux iOS et Android (iOS 13 et Android 8.1 minimum). Enfin, pour utiliser les fonctions connectées des lunettes, il faut installer l’application gratuite Facebook View et posséder un compte Facebook.

220414 lancement france lunettes ray ban stories 02 - Les Ray-Ban Stories sont disponibles en France dès aujourd’hui
Aperçu de l’interface de Facebook View (source Ray-Ban)

Ray-Ban ne donne pas beaucoup de précision sur la batterie rechargeable intégrée. La marque indique tout de même qu’elles disposent d’une autonomie de 3 heures en utilisation intensive (et 6h en utilisation modérée). Il faut patienter environ 1h pour passer la batterie de 0 à 100% et placer la paire de lunettes dans son étui suffira pour déclencher la recharge. Les lunettes pèsent moins de 50g. C’est donc plus lourd qu’une paire de lunettes traditionnelle mais c’est assez léger pour profiter de ses différentes fonctions sans gêne.

Et la confidentialité ?

Filmer une scène avec un appareil photo, un smartphone ou une tablette est assez visible. Pouvoir le faire avec sa paire de lunettes soulève quelques questions. Quand j’ai appris que Ray-Ban sortait des lunettes connectées équipées de caméras, ma première réaction fut « Wahou ! ». La seconde fut « qu’en est-il de la confidentialité ? Du droit à la vie privée » ?

Je n’ai pas encore vu la campagne de communication, mais la marque a annoncé qu’elle lancerait une opération au mois d’avril. Elle attendait probablement le lancement du produit en France. Elle vise à communiquer sur le thème de la confidentialité. Le but est évidement de rappeler les bonnes pratiques dont celle de cesser d’enregistrer dans certains lieux ou si une personne n’est pas d’accord. Ensuite, Meta (maison mère de Facebook) indique ne pas accéder aux fichiers média sans l’accord de l’utilisateur et ne pas les utiliser pour de la publicité ciblée. Le géant américain ne collecterait que les données nécessaires pour s’assurer que les lunettes et l’application fonctionnent correctement. Pour le reste, un consentement de l’utilisateur serait “réclamée”.

Enfin, la LED placée sur le devant de la monture s’allume dès que les lunettes prennent une photo ou une vidéo. Tout comme sur les terminaux iOS et certains Android, les personnes sont donc au courant que la caméra est active. Meta déconseille de désactiver la LED. Indirectement, cela signifie que c’est possible, ce qui n’est pas une bonne nouvelle.

Les Ray-Ban Stories sont disponibles à partir du 14 avril

28 modèles différents

Ray-Ban n’a pas fait les choses à moitié. La marque ne se limite pas à un seul modèle de lunettes. Au total, les Ray-Ban Stories seront disponibles en 28 modèles différents. Entre le type de monture (Wayfarer, Round et Meteor), les coloris et le type de verre, l’utilisateur pourra sélectionner le style qui lui correspond. En optant pour des verres « Transitions », celui qui les porte bénéficie de verres qui filtrent la lumière, ce soit en intérieur ou en extérieur (et de nuit comme de jour). Ces “smart glasses” vous intéressent, mais vous ne savez pas lesquelles prendre, je vous invite à vous rendre sur le site Ray-Ban pour découvrir les modèles proposés.

Ray-Ban Stories : un prix de départ à 329€

La France est le 10ème pays dans lequel les Ray-Ban Stories sont commercialisées. Environ un mois après le lancement en Espagne, en Belgique et en Autriche, les lunettes connectées de Ray-Ban débarquent en France. Elles sont disponibles sur le store en ligne Ray-Ban ainsi que dans les boutiques de la marque. La paire de lunettes est livré avec l’étui de protection qui permet aussi de les recharger, un housse en tissu, un câble USB-C et un guide de démarrage.

Les lunettes existent en plusieurs versions. La version Ray-Ban Stories de “base” coûte 329€ tandis que les versions équipées de verres polarisées ou de verres transitions nécessitent respectivement 359€ et 409€.

Ray ban stories - Les Ray-Ban Stories sont disponibles en France dès aujourd’hui
Cliquez pour ouvrir la vidéo sur YouTube
Ray ban stories france - Les Ray-Ban Stories sont disponibles en France dès aujourd’hui
Cliquez pour ouvrir la vidéo sur YouTube