Test du NAS TerraMaster F4-424

Aujourd’hui, nous testons un nouveau produit : le TerraMaster F4-424. Il s’agit d’un NAS 4 baies animé par un processeur Intel N95 et épaulé par 8 Go de RAM DDR5. Il dispose de 2 emplacements pour des SSD NVME M.2 pouvant servir de cache ou de volume de stockage. Du côté de la connectique, il dispose de 2 ports USB 3.2 Gen 2 , 1 sortie HDMI et 2 ports réseau 2,5 Gb/s. Mais derrière sa fiche technique, que vaut réellement ce nouveau boitier ? Est-il vraiment à la hauteur ? Entrons immédiatement dans le vif du sujet…

Test TerraMaster F4-424

Nous savons que vous attendiez ce test avec impatience. En effet, ce nouveau modèle semble très prometteur sur le papier. Son architecture et sa connectique devraient offrir de jolies performances, voire meilleures que les derniers NAS testés par notre équipe.

Contenu de la boîte

Nous commençons par le contenu de la boîte de ce nouveau NAS:

  • Le TerraMaster F4-424 en lui-même ;
  • 2 câbles réseau RJ45 Cat.6 ;
  • Les vis de fixation pour disques durs 2,5 pouces ;
  • L’alimentation externe et son câble (sans terre) ;
  • Un guide de démarrage rapide.

Contrairement aux autres fabricants bien connus, TerraMaster fournit des câbles réseau de Cat.6 !

Construction du F4-424 et aspect extérieur

Depuis plusieurs années, TerraMaster a rompu avec le design en alliage d’aluminium pour adopter un boîtier en plastique noir. Il offre ainsi un look moderne et discret. Le F4-424 mesure 222 x 179 x 154 mm (H x L x P) et est relativement léger, pesant 3,4 kg à vide.

Le F4-424 peut accueillir jusqu’à 4 disques 2,5 et 3,5 pouces grâce aux emplacements accessibles en façade. Le NAS dispose également de 2 emplacements pour des SSD NVMe M.2, pouvant servir de cache SSD ou de stockage, accessible sur le côté (voir photo ci-dessus). À l’arrière du NAS, on constate la présence de plusieurs vis. Les 2 vis plus à gauche sur la photo permettent de retirer le couvercle et d’accéder aux emplacements. Le cache SSD améliore très légèrement les transferts et augmente les IOPS (Input/output operations per second). Le système est globalement plus réactif lorsqu’on utilise des disques durs pour le stockage.

Il n’y a aucune connectique à l’avant ni aucun bouton. Le bouton marche/arrêt se situe à l’arrière, ce qui peut-être problématique dans certaines configurations.

Connectique

En ce qui concerne la connectique, le nouveau NAS offre 2 ports USB 3.2 Gen 2 à l’arrière (dont un de Type C), 1 sortie audio-vidéo HDMI 2.1 et 2 ports réseau 2,5 Gb/s. Il est à noter que le NAS ne dispose pas d’application pour exploiter la sortie HDMI.

Intérieur du TerraMaster F4-424

Le TerraMaster F4-424 est construit autour d’un processeur Quad Core Intel N95 cadencé à 2 GHz (mode Burst jusqu’à 3,40 GHz). Ce processeur est bien connu et il est très efficace. Selon le site PassMark, il obtient un score 5393 points. Pour rappel, le N5105 a atteint 4060 points et le R1600 a obtenu 3246 points. Cela veut dire que le NAS n’aura aucune difficulté à exécuter des tâches complexes !

Le NAS est livré avec 8 Go de RAM DDR5, extensible jusqu’à 32 Go. Les 8Go inclus en standard seront largement suffisants pour la plupart des utilisateurs. Pour accéder à la mémoire, comme pour les emplacements NVMe, il faudra retirer le couvercle. Malheureusement, F4-424 ne dispose que d’un seul et uniquement emplacement pour la RAM.

Clé USB dans NAS TerraMaster

À l’intérieur du NAS, on peut remarquer la présence d’une mini clé USB. Cette dernière permet le démarrage du NAS pour installer et utiliser le système TOS (voir ci-dessous). Cette clé n’est pas facile d’accès et nécessite l’utilisation d’un tournevis… mais nous aborderons ce point ultérieurement dans un prochain article. Les utilisateurs avancés apprécieront cette information.

Installation des disques durs et SSD

Pas de nouveauté de ce côté, l’installation des disques est relativement simple. Comme pour les autres fabricants, il suffit de retirer les glissières sur les côtés des caddies pour insérer les disques, puis de remettre les glissières en place. Pas besoin de tournevis pour des disques durs 3,5 pouces… par contre pour les SSD, il faudra les fixer avec des vis.

SSD NVMe

Comme indiqué précédemment, ce NAS dispose de 2 emplacements pour recevoir des SSD NVMe. Nous avons utilisé des WD Red SN700 pour nos tests de performance. Comme pour l’augmentation de la mémoire vive, il sera nécessaire d’ouvrir le boitier après avoir retiré 2 petites vis à l’arrière (celle de gauche).

TOS et les applications

Les NAS TerraMaster fonctionnent avec le système TOS (TerraMaster Operating System). Il s’agit d’un ensemble complet basé sur un système d’exploitation optimisé pour le stockage en réseau, comprenant des applications pour protéger les données et une interface d’administration Web. Au moment où nous écrivons ces lignes, TOS 6 devrait arriver dans quelques jours. Cette version, accessible en Beta, est basée sur un noyau Linux Kernel 6.1 LTS, avec une nouvelle interface plus fluide, davantage de fonctionnalités et une sécurité renforcée.

Comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessus, l’interface est très minimaliste et hautement personnalisable. La configuration du NAS, que ce soit les volumes, la gestion des utilisateurs et de leurs droits, ou encore la gestion de protocole… Tout se s’effectue entièrement depuis le Tableau de bord (Control Panel).

 

À l’instar d’autres fabricants bien connus, TerraMaster propose également son propre magasin d’applications (nommé App Center). On y trouve plusieurs applications développées par le fabricant, qui permettent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités au NAS… mais aussi des applications tierces comme par exemple Plex, VirtualBox ou Docker.

Pour le premier démarrage, le NAS TerraMaster est accessible à l’adresse http://tnas.local

TerraMaster TOS 6

Nous avons constaté quelques comportements assez surprenants. Tout d’abord, il semble que les préférences d’affichage ne soient pas sauvegardées. De plus, lors de la création d’un nouveau Dossier partagé, le système procède à une déconnexion pure et simple des partages réseau (service de fichiers SMB). Enfin, certaines traductions manquent encore…

Performances du F4-424

Dans la première partie de nos tests, nous allons évaluer les performances des transferts réseau (entre le NAS et des ordinateurs). Ensuite, nous regarderons les capacités du processeur, en analysant ses performances dans la virtualisation et le transcodage vidéo.

Vitesses dans les transferts

Depuis plusieurs années, nous avons mis en place un protocole de tests rigoureux fournissant des données fiables et comparables avec les performances des autres NAS. Pour cela, nous utilisons 4 applications de mesure différentes – 2 sous macOS et 2 sous Windows – et réalisons en plus des transferts de fichiers de tailles variées dans les deux sens (NAS vers Ordinateur puis Ordinateur vers NAS) :

  • Petites tailles : 100 fichiers de 500 Ko à 12 Mo (MP3, photos, documents Office)
  • Tailles moyennes : 30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, images RAW, archives ZIP)
  • Fichiers volumineux : 10 fichiers avec une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO)

À partir de ces tests, nous calculons une moyenne des transferts que nous représentons sous forme de graphiques, exprimée en mégaoctets par seconde. Plus le nombre est élevé, plus le NAS est rapide. Pour notre évaluation du F4-424, le boitier dispose des 8 Go de RAM en standard et nous avons installé TOS 6. Le NAS est équipé d’un volume composé avec 2 SSD NVMe WD Red en RAID 0 et un second volume avec 3 WD Red en RAID 5. Nous avons utilisé une seule prise réseau 2,5 Gb/s pour nos tests.

RAID 0 SSD NVMe

Le NAS n’impressionne pas, malgré des performances solides. En effet, on est un peu déçu… on ne dépasse jamais les 300 Mo/s, surtout avec 2 SSD NMVe.

RAID 5 SSD

Ici, on constate des performances sensiblement les mêmes qu’avec le NVMe. Il y a juste une légère baisse sur les petits fichiers en écriture, c’est tout.

RAID 5 SSD + Crypt

Avec le chiffrement des données, les performance chutent en écriture et c’est tout à fait normal. Par contre, ce qui est suprenant, c’est que les performances baissent aussi (bien moins) en lecture.

Performances globales

Tout d’abord, il est important de rappeler que le F4-424 est équipé d’un processeur Quad Core Intel N95 avec une fréquence de base de 2 GHz (mode rafale jusqu’à 3,40 GHz). Il dispose d’une partie graphique intégrée Intel UHD performant qui lui permet de gérer nativement le décodage et l’encodage H.264 et H.265. Cela sera particulièrement utile avec les applications multimédias telles que Plex ou toute autre application qui saura l’exploiter. De plus, il est important de noter que TOS propose des outils de virtualisation (Docker et VirtualBox). Le processeur ici présent sera pleinement capable pour gérer des opérations complexes. Nous n’avons rencontré aucun ralentissement ou autre faiblesse dans nos différents tests de virtualisation ou lors des transcodages vidéo. Le NAS est rapide !

Consommation électrique et nuisance sonore

Le NAS est relativement silencieux, même lorsqu’il est très sollicité. Son ventilateur sait rester discret, malgré un petit souffle continu peut se faire entendre. En revanche, la carte mère (au niveau de l’alimentation du NAS) émet un léger sifflement/grésillement. En ce qui concerne la consommation électrique, en utilisation normale avec nos 3 SSD SATA et 2 SSD NVMe, le NAS affiche 26W. Lorsqu’il est sollicité de manière intensive, sa consommation peut grimper jusqu’à 34W.

CONCLUSION
Dans l'ensemble, le NAS TerraMaster F4-424 se démarque par ses performances solides et sa polyvalence. Doté d'un processeur Intel N95 et de 8 Go de RAM, il sera à l'aise dans la gestion de tâches complexes telles que le transcodage vidéo et la virtualisation. Son système d'exploitation TOS 6 offre une interface conviviale et une large gamme d'applications via l'App Center. La construction du boîtier présente quelques inconvénients, notamment en ce qui concerne l'accès aux composants internes (RAM et emplacement NVMe), l'absence d'USB en façade ou le bouton marche/arrêt à l'arrière. Aussi, nous avons observé quelques comportements inhabituels dans l'interface utilisateur. Malgré ces petites imperfections, le TerraMaster F4-424 offre une excellente expérience. Le F4-424 se positionne comme une solution intéressante avec un équilibre convaincant entre performances, fonctionnalités et rapport qualité-prix.
MATÉRIEL / DESIGN
9
OS & APPLICATIONS
7.5
PERFORMANCES
8.5
PRIX
8
Note des lecteurs0 Note
0
8.3