Test Xiaomi Mi Box 4… bonne ou mauvaise version ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comme vous le savez, j’aime beaucoup le cinéma et les séries TV. Pour cela, je me suis équipé d’une TV plutôt haut de gamme et d’un ensemble 5.1 digne de ce nom… Pour les vidéos, je fais confiance à 2 lecteurs multimédias, dont une Apple TV 4K. Aujourd’hui, je vous propose le test du Xiaomi Mi Box 4 grâce à notre partenaire lightinthebox.com.

Test Xiaomi Mi Box 4

La Mi Box 4 est une sacré montée de version pour ceux qui connaissant la version 3. Tout d’abord, la Mi Box 4 (ou Mi Box S pour la version internationale) est équipée d’une sortie HDMI 2.0a. Cela lui permet d’afficher des vidéos 4K jusqu’à 60 images/seconde et la compatibilité HDR. À l’intérieur, le boîtier est équipé d’un processeur (Amlogic S905L) Quad Core Cortex-A53 cadencé à 2,0 GHz et secondé par un processeur Mali 450 pour la partie vidéo. Pour faire tourner Android TV, Xiaomi a intégré 2Go de RAM et 8 Go de mémoire pour les données.

Si le boîtier est plutôt discret, mais aussi limité. Si la Mi Box 4 est livrée avec une télécommande plutôt sommaire, le boîtier ne dispose que d’un seul port USB (en plus du HDMI). De plus, il s’agit d’un port USB 2.0 (débit théorique max 60 Mo/sec et débit réel 2 à 3 fois moins). Niveau connectivité sans fil, nous avons le droit au Bluetooth 4.0/3.0 et aux normes WiFi 802.11a/b/g/n/ac (2.4GHz/5GHz).

Interface et usage

Disposant d’une version chinoise exclusivement, je ne passerai pas trop de temps sur l’interface en elle-même. Après avoir passé le système en anglais, au premier plan tout reste en chinois (normal). Les options sont nombreuses et on apprécie le travail soigné de Xiaomi. C’est rapide et fonctionnel ! Que demandez de plus… C’est réactif et la télécommande fonctionne plutôt bien. Cette dernière est assez bruyante, chaque appui de bouton est assez surprenant. Il y a un raccourci pour la commande vocale, si on souhaite l’utiliser… À noter que cette dernière ne dispose pas d’accéléromètre ni de gyroscope. Si vous souhaitez jouer sur votre TV, il faudra passer à la caisse pour une manette Bluetooth. Comme il s’agit d’un modèle qui n’est pas international, vous n’avez accès qu’au store d’application de Xiaomi 🙁 Il faudra donc faire des installations d’application à l’aide d’une clé USB. Si cela a été simple pour toutes les applications… je n’ai pas pu installer les Apps Google (dommage). On apprécie la gestion sans faille du mode Chromecast et même AirPlay.

Kodi

L’installation de Kodi a été relativement simple. Le lancement est rapide et l’interface répond bien et vite. Première remarque, il semble que l’auto framerate (et changement de la fréquence de rafraîchissement) ne soit pas fonctionnel que ce matériellement ou de façon logiciel. Grosso modo, si vous réglez la TV en 4K 60 images/s et bien elle reste à cette vitesse… quelque soit la source originale de la vidéo (24p ou 50p). Le boîtier va donc compenser le nombre d’images par seconde, ce qui génère inévitablement des saccades. Le résultat est très très décevant.

Application vidéo Xiaomi

Sachez que les résultat sont meilleurs avec l’application vidéo de Xiaomi. Normal me direz-vous puisqu’il est optimisé pour exploiter au maximum . Les saccades sont moins nombreuses, mais dans les scènes rapides (ou travelling) c’est toujours aussi catastrophique. L’outil peut lire des fichiers multimédias sur une clé USB ou sur un réseau SMB (idéal pour ceux qui ont un NAS). Voici un rapide tour des fichiers testés. Ils ont tous été lu :

  • HD et Full HD : encodage H.265/HEVC, 8 bits, 24 images/sec ;
  • Ultra HD/4K : encodage H.264,  High@L5.1, 24 30 et 60 images/sec ; 
  • Ultra HD/4K : encodage H.265/HEVC, 8 et 10 bits, 24 30 et 60 images/sec ;

Conclusion

Le boîtier est plutôt design et les composants sont efficaces… Cependant, le résultat est en demi-teinte. On est très loin de la qualité d’image de l’Apple TV 4K, de la Nvidia Shield, du MINIX U9-H et je n’ose pas comparer la Mi Box 4 avec un vrai lecteur multimédia dédié. Si votre objectif est de regarder des vidéos sur YouTube et que vous n’êtes pas trop sensible aux saccades, alors ce boîtier peut être intéressant pour vous. Son prix est son seul vrai atout. Compatible avec de nombreux formats vidéo, rien ne lui résiste. Évitez de prendre la Xiaomi Mi Box 4 et préféré lui la Mi Box S (version internationale) nommé aussi MDZ-22-AB.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

11 commentaires

  1. Bonjour,
    Quand vous parlez de saccades à cause du format du fichier différent du taux de rafraîchissement de la TV. Peut-être pourrez-vous m’aider avec mon apple TV. Je constate toujours des saccades avec ma tv philips alors que les films sont en qualité blu-ray (les saccades ne sont pas causées par le débit réseau (syno + Kodi mrmc, infuse, vlc..etc)
    Du coup c’est à cause de la TV que dans les mouvements lents (travelings, panos..) je constate des saccades régulières ?
    Merci

  2. Merci pour le test. Du coup, comparé à la Mi box 3 niveau software, sans parler 4K, c’est le même combat ? ou la v3 suffit ?

  3. Au pasage, sympathique le partenariat qui envoie une version Chinoise pour réaliser un test pour des français … Des fois on se demande ce que fume les gars du marketing …
    Pour info avec Canalplay j’ai aussi des raté de l’image, mais rien avec Netflix ou Molotov. J’ai une 3.

  4. C’est lite comme test. Et quand est-il de Plex, emby… Quelle était l’encodage du fichier vidéo. Il y avait un transcodage de Xodi. Encore un test fait par un pro apple. Mon dieu

    • Merci pour ton message constructif et plein d’amour. Permets-moi d’apporter quelques d’informations complémentaire…
      Tout d’abord, si tu avais fait l’effort de taper « Android » dans la zone recherche ici même, tu aurais pu constater qu’il y avait environ +70% d’articles sur Android (par rapport à Apple)… je ne parle même pas des tests puisqu’on doit être près de 100%. Tu auras remarqué également que je mets en avant 2 autres produits sous Android en fin d’article. Mais j’avoue tout… j’ai une Apple TV ce qui me range donc dans la catégorie des fans de la marque à la pomme, un paria donc.

      Pour les fichiers testés, j’avoue je ne les ai pas listé parce que ça n’intéresse que les plus geeks d’entre nous. Je trouvai que cela n’apportait pas beaucoup. Mais je vais modifier l’article en conséquence pour toi. Sache que tous les fichiers (je dis bien tous) comme indiqué dans l’article ont été lu (H.264/H.265, 4K/Ultra HD, 8 ou 10-Bit, HDR ou SDR). Contrairement à d’autres rédactions, ici sur Cachem nous sommes des passionnés, certainement comme toi, et on n’est pas payé pour rédiger des articles. On ne passe pas que des fichiers tests de quelques Mo mais on regarde des films entiers trouvés sur les Internets.

      J’aurai pu être encore plus complet et installer la moitié des applications du Play Store mais le temps me manquait et Xiaomi en bloque plus 1/3 d’entre elle. Pour ce qui est de Kodi, sache que ce dernier ne fait pas de transcodage.

      Amour et paix sur toi…

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Test du PENTAX K-1 II

Je n’avais pas eu l’occasion de tester le Pentax K1, 1er appareil Full frame de Pentax sorti en mai 2016...

Fermer