FHacktory – le jardin d’eden des développeurs

3

language-dev-hack

Salut les geeks et les geekettes!

Connaissez-vous les Fhacktory ? 100% HACK – 0% BULLSHIT

Que sont donc les FHacktory ?

Les FHacktory::* sont des Hackathons, des marathons de Hackers ! Attention… Ici on parle du vrai Hacker (le sens noble du terme), pas celui qui passe à la TV sur TF1 !

À l’instar des concours qu’ont créés 3 grands entrepreneurs Français, Marc Simoncini (Fondateur de Meetic), Xavier Niel (Fondateur de Free) et Jacques-Antoine Granjon (Fondateur de vente-privee.com) [voir cet article], les Hackathons mettent en concurrence plusieurs projets plutôt orientés informatiques, où l’objectif est de produire un prototype d’application en 24h chrono.

Ces FHacktory sont organisés par fhacktory.com

fhacktory-hackathon-panorama

Qui sont les FHacktory ?

FHacktory a été créé par 3 cofondateurs : Adrien joly, Sébastien de Lavison et Thomas Guillory.

À l’issue d’un Hackathon de renommée mondiale, Angelhack à Paris en 2013, nos 3 compères se rencontrent. Voici ce que m’a dit Thomas (ma première interview!!!) :

Comment est née FHactory ?

Adrien et Sébastien étaient organisateurs, et moi, participant. Nous sommes tous ressortis de cette expérience avec le même constat : le format selon lequel était organisé la plupart des hackathons, dont Angelhack, ne nous convenait pas.
 
C’est à chaque fois la même histoire : un jury d’expert business se pointe à la fin de l’épreuve et écoute une présentation de 3mn pour chaque projet, pour au final toujours élire vainqueurs ceux qui ont le meilleur pitch / Powerpoint, le meilleur concept ou la meilleure idée Business ; sans forcément avoir quelque chose de fonctionnel derrière.

Qu’est-ce qu’un Hackathon selon vous ?

Pour nous, un hackathon devait être quelque chose de différent : un événement qui remet à l’honneur le « hack », l’exécution, la réalisation avant toute chose, et surtout avant le « bullshit » d’un bon marketing cachant une absence de compétences techniques.
 
« 100% Hack 0% Bullshit » est devenu notre devise.
 
Venir avec une idée, rencontrer une team sur place, et repartir avec un proto ; revenir à la source de ce qu’étaient les premiers hackathons, une Codefest, un événement de coding convivial, avant tout pensé par et pour les hackers, pour s’amuser, se rencontrer, et partager leurs connaissances.

Quand a eu lieu votre premier Hackathon ?

Seb et moi étant sur Lyon et tenant tous les deux à être acteurs de la construction de l’écosystème tech lyonnais, nous avons concrétisé l’essai pour la première fois avec Fhacktory::Lyon Fall 2013.
 
Plus de 25 hackers sur-motivés, des partenaires en or pour nous faire passer un moment génial (AlloResto / CocaCola pour la ravitaillement, Netissime pour le local et l’infrastructure, Github, Amazon, Algolia, … pour les lots !).
Et concernant l’évaluation des projets, comment cela s’est-il passé?
Pour la notation / l’évaluation, nous avons voulu tester quelque chose de nouveau : notre jury d’expert technique était présent tout le long de l’épreuve, pour rencontrer les équipes, évaluer leurs challenges technologiques, et aussi les assister durant les 24h de code. Et ainsi partager un peu plus que 3mn de pitch 😉
 
À la fin du hackathon, une session Beta-Testing était organisé : un panel de beta-testeurs a pu essayer chaque hack, le faire fonctionner dans ses retranchements, et ainsi évaluer réellement la réalisation de chaque team et non pas que le concept.

Quels étaient ces projets ?

5 beaux projets en sont sortis, avec en tête d’affiche TESS (The Extra Search Step).
Leur idée : concurrencer Google (^^) en proposant un moteur de recherche permettant de trouver non pas des « pages » mais des « objets » sur le web. Ainsi, lorsque l’on cherche un appartement par exemple, le moteur nous renvoie directement les annonces d’appartements formatées de manière standard (prix, photo, description…) plutôt que des pages référençant des annonces. Derrière cela : un gros boulot d’analyse sémantique, du « machine learning » avec un moteur qui apprend à reconnaître les pages web (où se trouve chaque information), un crawler qui parcourt le web, un moteur de recherche Elastic Search…
 
Mais aussi : un jeu vidéo Android, une appli « runkeeper pour les skydivers », une appli GPS pour vélos, un moteur de brainstorming, etc.
Que s’est-il passé ensuite pour les gagnants ?

TESS a pu présenter son projet devant quelques centaines de personnes à la conférence BlendWebMix quelques jours après le hackathon!

Et pour la suite, qu’envisages-tu?

Après cette 1re édition très réussie, nous n’avions qu’une seule envie : recommencer, transmettre l’esprit du *hack*, faire perdurer l’événement, et le développer à travers la France et l’Europe. On continue donc sur notre lancée avec une 2nde édition de Fhacktory::Lyon le 29-30 Mars, et un premier Fhacktory::Paris d’ici septembre, peut-être plus tôt (date à venir).

Merci Thomas, pour toutes ces précisions!

Alors, les Hackathons, ça se passe comment?

Tout d’abord, les développeurs et autres webdesigners désireux de participer doivent s’inscrire sur le site de FHacktory (ATTENTION les places sont limitées pour chaque session), moyennant une participation aux frais d’environ 15€ par personne. Grâce à cette participation et celle des sponsors comme netissime.com, elb, La cordée, Startup42 et bien d’autres… les développeurs sont complètement pris en charge (espace détente, nourriture, boisson, etc).

Une fois inscrit, le jour J arrivant, tout ce joli monde se réunit dans des locaux prêtés par l’un des sponsors et les hostilités peuvent commencer.

Le but du jeu consiste à ce que les développeurs votent pour l’un des projets qui leur seront présentés par l’un des porteurs de projets. Le porteur se retrouve alors avec une équipe constituée de geeks prêts à tout pour en découdre et gagner le concours. Les équipes fraichement constituées ont 24H chrono (à partir du samedi 12H) pour réaliser un prototype fonctionnel et testable du projet. On oubliera bien entendu toutes les bonnes façons de faire en terme de programmation, à savoir : la documentation fonctionnelle, l’analyse, la documentation technique, y compris le PowerPoint et autres business plans… en passant bien sûr par les commentaires et optimisations dans le code !

En bref, le rêve du développeur. Aucune contrainte… sauf le temps et le résultat ! (voir cet article)

Un des sponsors met à disposition un grand nombre de ressources comme des serveurs, et autres outils informatiques.

Au terme des 24H (à la Top Chef en levant les mains du clavier), une présentation du résultat est soumise à un jury qui a suivi le déroulement des projets. Ce dernier devra élire après délibération le projet gagnant, qui recevra des lots!

Alors, les dev, ce n’est pas beau?

Le prochain FHacktory

Le prochain Hackathon se déroulera à Lyon les 29 et 30 mars à La Cordée Liberté Guillotière et Netissime.com fournira le matériel nécessaire au bon déroulement du Hackathon.  À l’heure où j’écris ces lignes, il n’y a déjà plus de places 🙁 Mais la session prochaine devrait se dérouler courant septembre 2014 sur Paris et Lyon… Encore à valider, mais je vous tiendrais au courant. Vous pouvez aussi suivre tout cela sur le site >>>ICI<<< la page Facebook, ou encore Twitter.

Et vous savez la meilleure? Je vais y participer ! Mais on en reparlera certainement…

@k+ (hack+) mes geeks et geekettes !

Partager.

A propos de l'auteur

Développeur confirmé et geek avant tout, j’aime partager mes découvertes. Mes tutos de plusieurs pages sont un peu long… mais très détaillés.

  • aureseth

    Un vote du public est possible ? On vote tous Cachem !!

    • Julien CHENAVAS

      Merci du soutien Aureseth!

  • Thomas Guillory

    Merci @julienchenavas:disqus pour ce super article !

    On est impatient de te voir à l’action le 29-30 mars 😉

    Plus de places pour ce Fhacktory::Lyon, mais j’espère que plein de lecteurs de Cachem viendront à l’édition suivante !

Lire les articles précédents :
enOcean – La domotique au service de la planète

Salut à tous, les geeks et les geekettes! Un tout petit article pour vous parler d'un système de domotique pour...

Fermer