The Good Wife

1

Alicia Florrick (Juliana Margulies), épouse du procureur de Chicago Peter Florrick, voit sa vie  bafouée.  Son mari (Chris North) est accusé dans un scandale de corruption et d’infidélité. Les faits sont étalés au public et sont excessivement relayés dans les médias. Au-delà de la trahison et de l’humiliation publique, Alicia doit reprendre sa vie en main. Femme au foyer depuis 13 ans et son mari en prison, elle va devoir subvenir aux besoins de ses 2 enfants. Elle se fait embaucher comme avocate, dans un prestigieux cabinet de Chicago, par Will Garner (Josh Charles) un ancien ami de Fac. Alicia se rend vite compte que son nom peut être un handicap supplémentaire dans son travail. La concurrence est rude et les jeunes collègues fraîchement sortis de l’école de droit sont très ambitieux. Tous les coups sont permis… Coup bas, trahisons, etc.

the good wife - serie tv - Très bonne série à suspens sur fond politique à dévorer sans retenue. C’est un mélange de vie de famille, sentiments, justice et politique, le tout avec un scénario qui tient vraiment bien la route. Les acteurs sont excellents, les personnages attachants et réels. On ressent de la compassion pour eux. Chaque épisode a sa propre histoire/enquête (Sexe, drogue, usurpation, divorce, politique, Google…), mais on ne perd pas le fils conducteur de la série, qui est au fur et à mesure de plus en plus intense. À la fin de certains épisodes, on reste parfois sur notre faim, mais c’est pour mieux démarrer la suivante. La série ne vous balade pas pendant 10 épisodes sur un fait/évènement… ça va très vite. Difficile de lâcher la TV.

La série américaine a été créée par Robert & Michelle King et elle est produite par les frères Scott (Tony & Ridley). Ça se joue en famille. Chaque saison compte en moyenne 23 épisodes d’environ 60 minutes chacun.  La 5e saison est en cours de diffusion et la 6e sera déjà sur les rails.

Vous l’aurez compris, la série américaine est addictive. Les acteurs sont bons, attachants et le scénario ne vous laisse que peu de répits… Bref, je la recommande vivement.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • romain

    c’est pas vilain comme serie … la presence de l’infermiere et un énieme truc sur avocat fait peur
    mais c’est pas vilain

Lire les articles précédents :
QNAP annonce la gamme TS-x51

Et voilà, ils sont désormais officiels : QNAP TS-251, TS-451, TS-651 et TS-851. Tous ces nouveaux NAS sont équipés du nouveau processeur Intel...

Fermer