Un vélo électrique pas cher… enfin, accessible

6

Depuis notre déménagement, ma petite femme s’est mise en tête d’aller au travail en vélo. Même si la distance n’est pas énorme (11 km par jour), son trajet comporte plusieurs côtes (dénivelé important) . Bien sûr, elle aurait pu acheter un vélo classique… mais cela aurait demandé une organisation importante comme avoir une  douche sur son lieu de travail. C’est pour cette raison qu’elle a commencé à regarder du côté du vélo à assistance électrique. Après avoir fait quelques essais, c’est décidé… Sauf que voilà, le budget est (très) important. À force de recherches sur Internet et en boutique, nous avons commencé lister quelques prérequis. Tout d’abord, le vélo doit avoir une assistance modulable et une autonomie suffisante pour toute la semaine. Ensuite, la batterie doit être suffisamment importante pour tenir une semaine (minimum 50 km). Un freinage à disque serait un gros plus pour éviter de changer les patins tous les mois. Enfin, il faut que le vélo ait un design agréable pour la ville. Après recherche en boutique, il faut compter minimum 1200€ (sic !)… mais nous avons trouvé un nouveau fabricant, espagnol, BiwBik… C’est le Sunray 200 qui a retenu notre attention et madame l’utilise quotidiennement depuis juillet. On le trouve à partir de 579€ !

Visuellement, le vélo est assez commun. On ne va pas dire qu’il se ressemble tous… mais c’est un citadin comme bien d’autres. Il est blanc et dispose d’une batterie lithium 36V-10Ah sous la selle. Un petit boitier sur le guidon (à gauche) permet d’activer l’assistance avec 3 modes différents (Eco, Normal et Rapide). Ce dernier indique également le niveau de charge de la batterie et il permet aussi d’allumer à l’avant le système LED puissant et l’éclairage à l’arrière. À noter la présence également d’un klaxon. De l’autre côté du guidon, on retrouve la manette de dérailleur Shimano 6 vitesses. Pour le freinage, c’est un disque à l’avant (avec plaquettes, les mêmes que Decathlon). À l’arrière par contre, il faudra se contenter de patins (V-Brake). On aurait peut-être préféré un frein à tambour Drum à l’arrière… et encore, de nombreuses personnes se plaignent avec ce dernier. Le freinage à disque était un critère important, il est bien présent. Je vous passe la fourche télescopique, les roues 26 pouces, la béquille à l’arrière, la selle, etc.

La batterie tient sans problème une semaine. Une seule recharge le week-end suffit (compter environ 5 heures). Nous n’avons pas encore fait le test de vider à 100% la batterie pour connaitre son autonomie exacte.

Contrairement à ce que nous avions lu, le moteur est largement suffisant. Il s’agit d’un Brushless de 250 W (EN15194). Un quart de tour de pédale et il se met en marche. Il assure dans les côtes, faux plat et permet d’atteindre très facile les 25 km/h. Dès qu’on arrête de pédaler, il s’arrête de fonctionner. Les 3 modes sont efficaces y compris l’Eco. D’ailleurs, c’est celui qui madame utilise le plus. Je vous rassure, les 2 autres sont également utilisés moins fréquemment et sur une durée plus courte (montée). Le vélo, le moteur et la batterie respectent toutes les règles européennes en vigueur. Pour le montage, je recommande la vidéo du fabricant qui est vraiment bien faite. Franchement, je ne suis pas bricoleur et j’y suis arrivé… bon OK, ça m’a pris 2h. Pensez à bien contrôler tous les boulons (avec les outils fournis).

Nous avions quelques doutes sur ce vélo et sur le vendeur, avant l’achat. Certes, nous avions lu quelques commentaires… Sachez que notre expérience avec le vendeur a été excellente. Ce dernier répond par mail généralement en moins de 30 minutes (en semaine) et il répond même le week-end. Dans le transport, le pédalier a souffert un peu. Nous l’avons contacté et 2 jours plus tard, nous avions un nouveau pédalier ainsi que l’outil pour le changer. Si je devais lui trouver un point faible, ce serait son poids de 28 Kg…

Pour l’aide de l’état, il faut être patient… et compter 2 mois d’attente. Pour rappel, le montant de l’aide est fixé à 20 % du coût d’acquisition du vélo (sans dépasser 200€). Je vous rassure, la facture est bien en français.

Si vous cherchez un VAE à un tarif attrayant et efficace, le BiwBik Sunray 200 est à prendre en considération. On le trouve directement sur le site du constructeur ou encore sur Amazon.

Partager.

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies, je suis un touche-à-tout. Mon smartphone ne me quitte (presque) jamais. Je peux vous parler des NAS pendant des heures.

  • Sébr

    Article très sympa il faut savoir que l’aide de l’état pour les 200€ se fini le 31 janvier 2018 🙁 elle n’aura pas duré longtemps. On est pas prêt d’arriver au même niveau que d’autres pays niveau écologie. http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2017/09/28/fin-de-la-prime-a-l-achat-pour-l-achat-d-un-velo-electrique_5192706_1656968.html?wb48617274=6EAC58A1

    • Davidas

      Et les aides locales (mairies, département, région) ?

      • Edouard

        Ces aides là dependant des mairies departements etc à vous de vous renseigner j’imagine. Mais ça couraient pas les rues, c’est pour ça que l’état arrête.

  • Edouard

    C’est intéressant comme retour, c’est prévu de faire le même retour dans 1 an ou 2 ? (3 mois c’est un peu court)

    https://www.amazon.fr/VÉLO-ÉLECTRIQUE-SUNRAY-LITIO-BATTERIE/dp/B01I7066W0/

    c’est bien ce lien ?

    • Fx

      On arrive au cinquième mois… mais refaisons un point après 1 an 😉

  • Bzels

    Bonsoir,
    Effectivement le prix de ses engins depassent parfois le prix d’un scooter, du grand n’importe quoi!
    Top trouvaille et retour d’expérience meme s’il faut attendre les 1 an et aussi le passage de l’hiver (pluie, neige froid..)
    En revanche le poids zst prohibitif, s’ilny a une panne…28kg à déplacer s’est ouf

Lire les articles précédents :
Helixee, votre cloud à la maison

Aujourd'hui tout est numérique, fini les vidéos ou musiques sur cassette, les photos sur papier, le répertoire avec le numéro...

Fermer