SAV Orange : ne tient-il qu’à un fil ?

5

orange telephone

Cela fait un petit moment que je n’ai pas eu le temps d’écrire un article. Entre la fin d’année 2012 dense et un début chargé niveau professionnel, je n’ai pas eu une seconde.
Pour mon retour et contrairement à mon habitude, je ne parlerai ni de photo, ni de Linux. Je veux plutôt vous faire partager ma récente expérience du SAV Orange.

Pour replacer le contexte, lors de la soirée « Geek’s so In #6 by Intel» j’ai eu la chance de gagner un smartphone «Intel avec orange inside». N’étant pas chez l’opérateur Orange, j’ai dû patienter 3 mois pour pouvoir débloquer mon smartphone. C’est à partir de ce moment que j’ai pu goutter au plaisir du SAV Orange.

1ere tentative : Depuis le portail client d’Orange.
Relativement simple à effectuer, il suffit de se connecter et d’aller dans la gestion du compte. On nous demande la saisie des informations nécessaires pour le traitement de la demande et notamment l’IMEI du smartphone. Une réponse est envoyée par mail sous 6 jours.
Problème -> code de déverrouillage jamais reçu !

2e tentative : Appel SAV

Un choix dédié sur le SVI existe, seulement je vous le déconseille, car il est inefficace : également rien reçu.
J’ai donc fait une 3e tentative pour avoir en ligne un opérateur, ce dernier m’indique que ma demande est en cours de traitement et que l’on m’enverra le code sous 6 jours. Je lui explique que cela fait 15 jours que j’attends de recevoir un mail et qu’il serait bon de me communiquer enfin mon code de déblocage. Chose qui a été faite le lendemain, car malgré l’ouverture du service, à 18h55 il n’y a plus de responsable capable de délivrer cette information ! Soit !

Le lendemain, j’ai finalement gain de cause, je peux enfin tester mon smartphone. C’est un excellent entrée de gamme si l’on oublie l’horrible surcouche opérateur d’Orange. J’ai malheureusement dû rapidement faire appel une nouvelle fois au SAV car le bouton Power ne fonctionnait pas correctement. Et voilà donc le début d’un nouveau périple:)

J’ai naïvement été dans une boutique Orange pensant que l’on prendrait mon téléphone en réparation. Que nenni, on m’a gentiment envoyé promener, ce n’est qu’après avoir insisté que le vendeur m’a indiqué que le mieux qu’il pouvait faire était de me laisser utiliser leur téléphone pour contacter le SAV.

Cabine_téléphonique
Même si le SAV « de proximité » n’existe pas, la prise en charge et l’échange de mon téléphone sont satisfaisants et équivalents aux MVO (Free, Virgin…). Seul petit bémol, le smartphone retourné n’est évidemment pas désimlocké et cela fait plus d’un mois et demi que j’attends le fameux mail avec mon code de déverrouillage ! Je trouve cela non digne d’un SAV et encore moins d’un SAV de l’opérateur historique français qui fait cher payer sa prestation.
Stéphane Richard ayant ouvertement critiqué le SAV Free lors du lancement de free mobile et fait la louange de son réseau de proximité. Je dois reconnaître que la pilule est difficile à passer.
Force est de constater que les boutiques Orange ne sont là QUE POUR LA VENTE et que les consignes de la direction ORANGE sont bien claires sur ce sujet.

PDG Orange Stephane Richard

Finalement le merveilleux SAV et service de proximité d’Orange vendus par Stéphane Richard (identiques pour les autres opérateurs) se résument à une hotline dédiée à l’image des MVO actuels. Merci Free d’avoir cassé les prix pour une prestation équivalente !!:)
J’ai en tout cas hâte de retrouver un jour un modèle où le client sera conseillé et suivi à chaque passage, pas juste écouté le temps d’une vente.

Partager.

A propos de l'auteur

Adepte des logiciels libres et open sources, je suis un linuxien averti et grand amateur photo depuis de nombreuses années.

  • pas gentil :d
    déjà pour un téléphone ultra récent peut être les code était pas dispo pour debloquer
    effectivement pour faire débloqué si blem avec la fonction automatique ( ta oublier la possibilité de le faire par le telephone pas evident aussi ) la procédure par téléphone ma fait penser au film astérix et la bureaucratie romaine …
    mais c’est pareil chez tout le monde

    • Interrogés à plusieurs reprises, les constructeurs répondent qu’ils fournissent les codes de désimlockage en même temps que le téléphone (ce qui parait logique)

  • momi

    Possesseur d’un Livephone qui marchait impeccablement sur la Livebox 2, j’ai fait la bêtise de prendre une LiveboxPlay. Mon duo Livephone ne fonctionnait plus. En demandant un rendez vous avec un expert, je me suis fait envoyer balader: mon Livephone n’était pas compatible avec la LiveboxPlay : je n’avais qu’à racheter un nouveau duo!!! Malheureusement pour ce soi-disant expert,
    j’ai fini par réussir à faire fonctionner mon duo de téléphones. Où sont la compétence et la politesse chez Orange?????

    • Fx

      Malheureusement, tout se perd…

Lire les articles précédents :
Linux – Kali remplace BackTrack

Il y a un peu plus de 7 ans (déjà), une distribution Linux un peu particulière faisait son apparition : BackTrack......

Fermer