Test Synology DS420j : Performant et petit prix

Le Synology DS420j vient tout juste de sortir et nous vous proposons de découvrir notre test complet. Ce nouveau NAS 4 baies est construit autour d’un processeur Quad Core et épaulé par 1 Go de RAM. Son prix : 313€.
Est-ce que le DS420j est suffisant pour un usage au quotidien ? Est-il rapide ? Peut-on s’en servir pour diffuser de la vidéo Ultra HD/4K à travers la maison ? Nous allons répondre à toutes vos interrogations. Rentrons tout de suite dans le vif du sujet…

test Synology DS420j - Test Synology DS420j : Performant et petit prix
DS420j sorti du carton

Test Synology DS420j

Le Synology DS420j est le premier NAS de ce début d’année. Il s’agit d’un produit « entrée de gamme »  plutôt bien équipé. Le boîtier affiche les dimensions suivantes : 168 x 184 x 230 mm. Sur la balance, il affiche 2,21 kg. Côté design, il ressemble aux précédents NAS DS4xxj.

Contenu de la boîte

Le contenu du carton est assez classique, on retrouve,

  • Le NAS DS420j en lui-même ;
  • Les vis de fixation ;
  • L’alimentation et son câble ;
  • 1 câble RJ45 Cat.5e ;
  • Un guide de démarrage rapide.

C’est un peu léger, mais c’est suffisant pour bien démarrer.

Construction du DS420j

Le DS420j ressemble à ci méprendre au DS418j, DS416j et DS414j. Le NAS dispose d’une coque toute en plastique noire. Les 4 emplacements sont accessibles à l’arrière, en basculant la plaque avec les 2 ventilateurs. A l’intérieur, il embarque un processeur Quadruple Coeur Realtek RTD1296 cadencé à 1,4 GHz et secondé par 1 Go de RAM DDR4 (non extensible). À l’arrière, les 2 ventilateurs de 80mm en imposent. Côté connectique, on retrouve de 2 ports USB 3.0 et 1 port réseau Gigabit.

DS420j arriere - Test Synology DS420j : Performant et petit prix

L’installation des disques s’effectue par l’arrière. Une fois les 4 vis retirés, il suffit de retirer les racks un à un pour y fixer les disques. L’usage d’un tournevis est nécessaire pour l’installation des NAS.

ds420j disk - Test Synology DS420j : Performant et petit prix

Pour ce test, nous avons installé des disques Seagate IronWolf.

ds420j disque - Test Synology DS420j : Performant et petit prix

Interface et applications

Doit-on encore présenter DSM ? Pour les plus novices, DSM (DiskStation Manager) est le système qui anime le NAS Synology. Basé sur Linux et adapté au fonctionnement NAS, il offre robustesse, performance et polyvalence aux boitiers réseau. DSM propose un environnement complet permettant de configurer le NAS via une interface très simple d’utilisation (installation, protocoles d’échange, dossiers partagés, création d’utilisateurs…).

Synology DSM622 - Test Synology DS420j : Performant et petit prix
Synology DSM 6.2.2

Si cela ne suffit pas, il est possible d’ajouter des applications/paquets supplémentaires d’un simple clic : station de téléchargement (http, ftp, torrent…), surveillance avec des caméras IP, un antivirus, serveurs Web/Mail/FTP, multimédia, sauvegarde etc.

Performances

Les NAS estampillés d’un j n’ont jamais été les plus rapides. Ils ont pour principal objectif d’être accessibles au niveau du tarif. Cependant, les choses évoluent…

Débits et transferts

Pour rappel, voici le protocole de tests utilisé depuis de nombreuses années. Il permet d’obtenir des données fiables et comparables (aux autres NAS testés ici). Nous utilisons 4 applications de mesure différentes (macOS et Windows). Ensuite, des transferts de fichiers de tailles différentes dans les 2 sens (NAS vers Ordinateur puis Ordinateur vers NAS) sont réalisés :

  • Petite taille : 100 fichiers d’une taille allant de 500 Ko à 12 Mo (MP3, Photos, Office) ;
  • Taille moyenne :  30 fichiers de 12 à 350 Mo (DivX, fichiers RAW, Zip) ;
  • Volumineux : 10 fichiers ayant une taille comprise entre 4 et 10 Go (MKV, ISO).

À l’issue des tests, une moyenne des transferts (exprimé en Mega-Octets par seconde) est calculée et représentée sous forme de graphiques. Plus le nombre est important, plus le NAS est rapide. Pour ces tests, le NAS a été configuré en RAID 5 (SHR) avec 4 disques (3* Seagate IronWolf 12To) avec DSM 6.2.2.

debits DS420j - Test Synology DS420j : Performant et petit prix
Débits Lecture/Écriture DS420j

Le DS420j impressionne dès les premiers tests. Les débits sont au rendez-vous. En RAID5, le NAS offre des vitesses de lecture/écriture à la hauteur des meilleurs de sa catégorie.

debit crypt DS420j - Test Synology DS420j : Performant et petit prix
Débits Lecture/Écriture DS420j (avec chiffrement)

Avec le chiffrement activé, mes débits sont un peu moins bon en écriture et c’est tout à fait logique. Rares sont les NAS qui ne se font pas piéger par ce test. Les choix de Synology ici sont bons. Le DS420j n’a pas à pâlir face la concurrence… bien au contraire.

Transcodage

Le transcodage n’a jamais été facile avec les NAS estampillés d’un j. Avec ce nouveau processeur plus puissant, nous sommes en droit de penser qu’il est en mesure d’exploiter pleinement Video Station. L’application offre aux utilisateurs la possibilité de lire n’importe quelle vidéo présente sur le NAS… depuis un navigateur Internet, une application mobile / tablette ou encore sur sa TV Android/Apple TV. Malheureusement, l’application souffre de plusieurs défauts et incompatibilités. Tout d’abord, oubliez les fichiers vidéo encodés en h.265 (4K / 1080p / 720p). Ils ne passent pas depuis un navigateur Internet. Certains fichiers 4K@h.264 fonctionnent, à condition qu’ils ne soient pas encodés de façon trop exotique. Enfin, il faut oublier les vidéos dotés d’une piste audio Dolby ou DTS… elles ne seront pas lues (problème de licence). Si vous disposez d’un appareil relativement récent, alors le transcodage ne sera peut-être pas nécessaire et donc vous aurez peut-être la chance de pouvoir lire une vidéo en h.265 (y compris 4k).

video station 4K - Test Synology DS420j : Performant et petit prix

Et Plex ? Ce dernier offre peu d’avantages avec ce type de processeur… surtout avec du transcodage. Cependant, il facilitera les choses pour certains fichiers dont la piste audio est en Dolby, DTS… surtout si le fichier est en 720/1080p, voire même s’il est en Ultra HD/4K (à condition qu’il n’y ait pas besoin de transcodage).

Consommation électrique et nuisance sonore

En utilisation normale, la consommation du NAS est inférieure à 26W avec les 3 disques. Si vous lancez un transfert un peu lourd et un transcodage, la consommation oscille autour des 30W et 32W.
ecolo - Test Synology DS420j : Performant et petit prixCôté bruit, les ventilateurs se font entendre… mais ce sont bien les disques (encore une fois) qui se font le plus entendre.

Belle proposition
Le Synology DS420j est un NAS que nous recommandons. Certes, son design est vieillissant, mais il offre de jolies performances... même avec le chiffrement/cryptage activé. Le nouveau processeur Quad Core sera suffisant dans la plupart des tâches. Pour la partie multimédia, il faudra être prudent avec Video Station. Il faudra lui offrir de préférence des fichiers encodés en h.264 et si possible avec plusieurs pistes audio. Enfin, son prix enfonce le clou... nous disons BANCO.
MATÉRIEL / DESIGN
6
OS & APPLICATIONS
7.5
PERFORMANCES
8.5
PRIX
9
7.8
  1. Comme premier NAS, pourquoi pas mais il serait intéressant de préciser que la gamme J se retrouve amputée de nombreux services intéressants du fait de ses 1Go de RAM non extensible et surtout, de son CPU non Intel X64.
    Exit Docker, qui est pourtant la plus belle chose qui soit arrivée sur ces Nas, mais pas de Machine Virtuelle non plus et, sauf erreur, pas de Active Backup for Business, qui peut sauvegarder totalement une installation Windows, système compris comme vous me l’avez appris grâce à votre super tuto.
    Bref, on pourrait se retrouver rapidement frustré lorsque, l’expérience aidant, on serait tenté d’aller plus loin en voulant installer, au hasard, docker et se rendre compte que ça n’est tout simplement pas possible.

    Je connais plusieurs personnes qui, si elles avaient été au courant de ses limitations, se seraient plutôt orientées vers la gamme « + » de génération précédente en 2 baies pour un tarif sensiblement équivalent.

    Bref, 320€ avec toutes ces limitations, un cpu de 3 ans qui ne transcode pas, les moules du boitier qui datent du DS409… Synology fait payer très cher son système d’exploitation auquel on n’aura finalement pas accès en totalité.
    Bon, pour un petit serveur de fichiers ou même serveur web wordpress ça fera très bien le job, même en serveur multimédia si le lecteur final a des capacités de décodage sans qu’il y ait besoin de transcoder en amont (shield, apple tv, box internet…), mais exit la possibilité de lire ses vidéos en 4G, par exemple.

  2. Complétement d’accord avec pmc ! j’avais un DS213, rapidement j’ai découvert tous les paquets que l’on pouvait installer, entre domoticz, serviio, virtual manager et tous ceux de synology, le pauvre NAS début de gamme souffrait…

  3. Est-ce qu’un tout petit paragraphe faisant état de ces limitations et repris à chaque fois que le cas se présente ne serait pas une information importante à intégrer aux tests de matériels? Du genre « ce Nas est équipé d’un processeur incompatible avec certains usages et paquets tels que Docker, Machine Virtuelle, etc… ».

    Parce qu’autant les éventuels besoins de transcodage peuvent se régler avec une Mi box à 50balles qui décodera tout sans broncher sur la TV, autant on ne pourra rien changer à ces limitations matérielles du Nas.

    1. OK, merci pour cette proposition. Je suis preneur de toutes remarques pour améliorer les tests.
      Pour la liste des limitations, n’as-tu pas peur que cela fasse une liste à la Prévert ? De plus, je ne suis pas sûr que de reprendre un à un chaque paquet (absent ou présent) soit constructif et risque de perdre l’utilisateur. Non ? Ou alors, il faudrait se limiter aux paquets créés/portés par Synology.

      Comme indiqué, il s’agit d’un achat important et je pense qu’il faut prendre le temps de chercher, s’informer. Je reste d’avis que le DS420j est un bon premier NAS pour ceux qui ont des moyens limités ou pour un second NAS.

      1. Je suis d’accord sur le fait qu’il faut rester simple et abordable, surtout pour un produit destiné aux débutants. Se limiter aux paquets Synology serait à mon sens suffisant et pousserait justement à s’informer/s’éduquer d’avantage, mais sans cette mise en garde de départ, la démarche me semble moins évidente à initier.

        Ma remarque était surtout motivée par la lecture de commentaires, ici ou sur des forums, de gens qui ne comprennent pas pourquoi leur NAS à plus de 300euros ne peut pas faire tourner Docker, et c’est encore pire quand leur cpu est un Intel et que le blocage est purement artificiel… En fait, c’est un peu la faute de Cachem et ses multiples tutos Dockers alléchants qui créent la frustration 😉

        Mais je comprends également le difficile travail d’équilibriste que ce site vous impose, entre les fabricants tatillons et un niveau de lecture qui doit pouvoir rester à la fois accessible et technique, je n’ose imaginer la gymnastique intellectuelle que cela requiert! J’apprécie énormément votre travail, de surcroit bénévole et m’en voudrais que vous pensiez que ce n’est pas le cas, je soumettais juste une idée que j’aurais d’ailleurs pu vous envoyer par email pour ne pas polluer, n’hésitez pas à modérer si besoin et vive Cachem!

  4. Merci de ces précisions pmc. C’est vrai que ce serait bien d’avoir un paragraphe résumant les limitations.
    Je trouve que de façon générale, ce qui manque aux tests ici, c’est un peu de sens critique. Si c’est pour m’annoncer que tout va bien dans le meilleur des mondes, je ne vois pas l’intérêt de lire le test. J’aime connaître les qualités, mais aussi les défauts d’un produit afin de pouvoir l’acheter en toute connaissance de cause.
    J’avais fait, la dernière fois, la remarque sur le test d’un SSD où il n’y avait pas les débits hors cache.

    Concernant les débits du NAS en mode chiffrée, il n’y aucune infos sur ceux-ci quand on est en FTPs hors c’est l’un des usages qui met à genoux n’importe quel NAS. Sur mon DS214, je suis à peine à 18mo/s à cause du CPU qui sature à 100%.

    1. Merci pour tes remarques. Je trouve que mes tests assez critiques, mais mesurés (OK, on peut faire toujours plus). Pour rappel, j’ai eu par le passé des déboires avec certaines marques (ou leurs avocats) car j’avais été trop critique.
      Concernant le test SSD, je crois t’avoir répondu en commentaire… c’est un atout ici. Les commentaires sont libres et je tente toujours d’y répondre (si je peux). Tu as demandé un test complémentaire et je l’ai fait.
      Concernant les débits en FTPs, tu es le premier à m’en faire part. Souhaites-un un test complémentaire ?
      Malheureusement je ne peux pas tester tous les protocoles offerts par les NAS à chaque fois que j’en ai un entre les mains… ou alors, il faut que je change de job. Pour rappel, les articles/tests/tutos/etc. sont réalisés sur mon temps libre 😉
      Mais je vais continuer à améliorer mes tests, grâce à vos retours.

      1. Merci pour tout le travail fournis. C’est vrai que ça prend beaucoup de temps de maintenir un site et de réaliser des articles/tests/tutos 😉
        Merci aussi de tenir compte de nos remarques 🙂

        Oui, j’aimerai que tu testes s’il te plait les débits, mais plutôt en SFTP, qui est plus gourmand que le FTPs.

        1. Pas de souci 😀
          Avec le DS420j, on est plutôt entre 13 Mo/s et 16 Mo/s. Côté processeur, cela oscille entre 8 et 9%.

  5. @Fx Merci pour le test complémentaire 🙂 Pour le coup, je suis un peu déçu, il me faudrait un NAS plus puissant. J’attendrai de voir ce que nous prépare Synology pour un futur DS420+

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.